Dunkerque : tout est déjà prévu pour la rentrée de l'école maternelle Trystram, complètement détruite par un incendie

Après l'incendie qui a totalement détruit le week-end dernier le bâtiment des classes maternelles de l'école Trystram à Dunkerque, des solutions de réaménagement ont déjà été trouvées pour accueillir les élèves à la rentrée du 1er septembre.

Le bâtiment des maternelles a été complètement détruit par les flammes.
Le bâtiment des maternelles a été complètement détruit par les flammes. © Patrice Vergriete
Suite à l'incendie qui a ravagé les 600 m2 de l'école maternelle Trystram de Petite-Synthe (Dunkerque) dans la nuit du 18 au 19 juillet derniers, la mairie de Dunkerque s'est activée toute la semaine durant pour trouver une solution afin d'afin d'accueillir les élèves dans de bonnes conditions le 1er septembre prochain. 

Et des solutions ont été déjà été trouvées, annonce la municipalité dans un communiqué : "Les élus avaient fixé comme objectifs d’aller vite pour rassurer les familles et de limiter le plus possible les perturbations et conséquences négatives de cet incendie pour les enfants".

"Relocalisés" chez les grands

Un jeu de chaises musicales entre classes maternelles et élémentaires du groupe scolaire doivent permettre à tous les écoliers de cohabiter, dans les deux bâtiments restants, qui n'ont pas été touchés par les flammes. 

Ainsi, "les classes de CM1 et CM2 situées au rez‐de‐ chaussée" seront "déménagées" à l’étage. "Les espaces ainsi libérés au rez‐de‐chaussée permettront d’accueillir la classe des petits et d’aménager un dortoir. Les classes des moyennes et grandes sections seront aménagées au 1er étage, tout comme le dortoir afférent". explique le communiqué.

Nouveaux équipements

Une nouvelle salle de motricité pour les petits sera aménagée et différents équipements indispensables pour les maternelles seront installés, notamment des  "anti‐pince‐doigts pour les portes, des porte‐manteaux et des points d’eau dans les classes, ou encore du linoleum pour les sols".

Les parents des 60 à 80 élèves de maternelle concernés pourront vister ces nouveaux aménagements la dernière semaine d'aoput, précise la mairie de Dunkerque. 

Au sujet de l'incendie, une enquête de police a été ouverte pour en déterminer l'origine. L'hypothèse criminelle est envisagée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société rentrée scolaire incendie faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter