• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Dunkerque : un homme tire sur les passants avec une carabine airsoft

Photo d'illustration d'un Airsoft M4. / © Timothy Tsui / Flickr
Photo d'illustration d'un Airsoft M4. / © Timothy Tsui / Flickr

Il sera convoqué devant la justice en octobre prochain.

Par Q.V

Un homme a été interpellé mardi midi après avoir tiré sur plusieurs passants à l'aide d'une cararabine airsoft, en pleine rue à Dunkerque (Nord).

 

"Violences avec arme"

Les faits se sont produits le 4 mai, vers 14h30 dans la rue Alfred Dumont, dans le centre de Dunkerque. Un jeune homme de 25 ans s'amusait à tirer sur les passants à l'aide d'une réplique (fidèle) d'arme qui tire des petits billes en plastique pouvant être douloureuses. L'individu a été signalé aux policiers, qui l'ont interpellé pour "violences avec arme".

À l'issue de sa garde à vue, il s'est vu notifier une convocation au tribunal pour le mois d'octobre.

 

Un usage réglementé

En France, les répliques d'airsoft sont librement vendues à tout majeur et sont considérées comme des armes factices, soit un "objet ayant l'apparence d'une arme à feu susceptible d'expulser un projectile non métallique avec une énergie à la bouche inférieure à 2 joules".

L'usage des armes de type airsoft est en tout cas strictement réglementée : la loi considère qu"est assimilé à une arme tout objet qui, présentant avec l'arme définie au premier alinéa une ressemblance de nature à créer une confusion, est utilisé pour menacer de tuer ou de blesse". les braquages à l'airsoft, surtout quand ils ressemblent à des vraies armes, ne sont d'ailleurs pas rares.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Recette : une soupe de fraises et son mille-feuilles à la cassonade

Les + Lus