• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Dunkerque : un kitesurfer, porté disparu en mer, rentre chez lui sans en avertir les autorités

Un hélicoptère de la Marine nationale a été réquisitionné pour effectuer les recherches, au large de la plage de Zuydcoote, près de Dunkerque. / © Guillaume Rueda
Un hélicoptère de la Marine nationale a été réquisitionné pour effectuer les recherches, au large de la plage de Zuydcoote, près de Dunkerque. / © Guillaume Rueda

Samedi 20 juillet, les secours ont passé une partie de leur soirée et de leur nuit à chercher une personne portée disparue en mer, au large de la plage de Zuydcoote, près de Dunkerque. Finalement, la personne est rentrée saine et sauve chez elle, sans en avertir les autorités.

Par Manon Pélissier

Un sac de kitesurf oublié sur une plage. C'est cet élément qui a déclenché toute l'histoire, samedi 20 juillet, sur la plage de Zuydcoote, près de Dunkerque.

À 22h45, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est prévenue qu'un kitesurfer est porté disparu en mer, par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Gris-Nez. Ce sont deux témoins qui ont donné l'alerte lorsqu'ils ont découvert ce sac abandonné sur la plage.
 

Hélicoptère, bateaux et patrouille à terre mobilisés


Le CROSS réquisitionne alors l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, stationné au Touquet. À 23h30, il arrive sur la zone et débute ses recherches.

En parallèle, le canot Jean Bart II de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) de Dunkerque est mobilisé ainsi que la vedette de sauvetage belge Brandaris, stationnée à une vingtaine de kilomètres, à Nieuport. Une patrouille cynophile de la gendarmerie et des pompiers est aussi engagée à terre.

Malgré les recherches, impossible de retrouver la personne disparue. Le préfet maritime autorise l'arrêt des recherches en mer à 00h45 et les pompiers s'arrêtent à leur tour vers 3h20 du matin.
 

Rentré chez lui sain et sauf


Au petit matin, vers 6h30, le CROSS est prévenu par la gendarmerie : la personne portée disparue est finalement rentrée chez elle saine et sauve, sans savoir qu'elle était recherchée et donc, sans en avertir les autorités. 

Le préfet maritime souligne que ceux qui pratiquent des loisirs nautiques ne doivent pas abandonner leur matériel en mer sans le signaler au CROSS au 196, afin d'éviter le déclenchement d'opération de recherche, qui mobilise d'importants moyens nautiques et aériens. La personne n'est pas prête d'oublier à nouveau son sac sur la plage...
 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus