Dunkerque : la baignade interdite sur les plages en raison d’une suspicion de pollution

Depuis hier, mardi 23 août, les plages de Dunkerque ne sont plus accessibles à la baignade. Cette fermeture préventive est liée à des résultats d’analyse ayant induit un doute sur la qualité des eaux.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Après la base de loisirs de Loisinord ou Boulogne-sur-Mer, c’est au tour de Dunkerque d’interdire la baignade sur ses plages, de la digue des Alliés à Malo terminus. Après des premiers résultats d’analyse hier, mardi 23 août, il a été décidé d’une fermeture préventive ce même jour. 

Fin du suspense demain

La qualité de l’eau pourrait en effet être altérée ou dégradée par une pollution à la bactérie Escherichia Coli, favorisée par les fortes chaleurs et la sécheresse. Il s’agit pour le moment d’une suspicion ayant entraîné un principe de précaution pour éviter tout risque sanitaire. Demain matin, les résultats de nouvelles analyses plus poussées justifieront ou non de la réouverture de la zone de baignade. 

Outre la pose de panneaux, des drapeaux violets, pour la pollution, et rouge, signifiant l’interdiction de baignade, ont donc été hissés.  Les équipes du SIDF (syndicat intercommunal des Dunes de Flandres), de la Ville et de police nationale diffuseront aussi l’information lors de leurs interventions et patrouilles sur la plage, qui reste évidemment accessible.