Le corps sans vie d'une Dunkerquoise de 18 ans découvert en Seine-et-Marne, un suspect mis en examen pour "meurtre"

Le corps sans vie d'Anaïs Mechain, une Dunkerquoise de 18 ans, a été découvert dans une rue de Pontault-Combault en Seine-et-Marne (Île-de-France), lundi 10 mai. Un suspect du même âge a été interpellé quatre jours plus tard. Il a été mis en examen pour "meurtre" et placé en détention provisoire.

Image d'illustration des locaux de la Police Judiciaire.
Image d'illustration des locaux de la Police Judiciaire. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Après la découverte du corps sans vie d'une jeune femme de 18 ans originaire de Dunkerque dans un quartier de Pontault-Combault (Seine-et-Marne), un jeune homme de 18 ans a été mis en examen pour "meurtre" et placé en détention provisoire, indique le parquet de Créteil. 

Le suspect avait été interpellé vendredi 14 mai à son domicile familial, situé à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Originaire de Dunkerque

Le corps sans vie partiellement dénudé d'Anaïs Méchain avait été découvert lundi 10 mai aux alentours de 5h30 du matin par une livreuse de journaux, dans une rue calme et peu fréquentée de Pontault-Combault. 

L'adolescente, âgée de 18 ans, était originaire de Dunkerque (Nord) où elle vivait chez sa mère. Anaïs Mechain faisait fréquemment des aller-retours vers l'Île-de-France pour y retrouver son petit-ami. 

D'après nos confrères du Parisien, le corps de la jeune femme avait été retrouvé à cheval sur la chaussée et le trottoir et présentait des blessures sur le visage.

Tuée par étranglement

L'autopsie a par la suite permis d'affirmer qu'Anaïs Méchain a été tuée par étranglement au Plessis-Trévise dans le Val-de-Marne.

D'après une source proche du dossier, les faits se seraient produits dans un "contexte de prostitution", le suspect mis en examen étant un "client". L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles.

Les obsèques d'Anaïs Méchain auront lieu jeudi 20 mai au crématorium de Dunkerque.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers