La ville de Dunkerque se fait léguer 1,79 million d'euros

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur
© Tomasz Dunn / Flickr

Marcel Delhaye avait rédigé son testament en 2009.

Il s'appelait Marcel Delhaye, et bien qu'il soit sans famille ni descendance, la ville de Dunkerque devrait se souvenir de lui. À sa mort, le 8 mars 2017, cet habitant de Malo-les-Bains a légué 1,79 million d'euros à la cité de Jean Bart.

Six assurances-vie et une maison


Une petite fortune qui vient en petite partie de la vente d'une maison rue Charles-Lauwick à Malo-les-Bains (89 000 €) mais surtout de six assurances-vie différentes.

C'est complètement imprévu et assez inédit


Ce joli leg a récemment été accepté en conseil municipal, comme le rapporte Phare Dunkerquois et le confirme la mairie. "C'est complètement imprévu et assez inédit" souligne Pascal Lequien, adjoint au maire chargé des finances, de la gestion immobilière et des assurances. "C'est rare !"

Dans son testament, rédigé le 8 juin 2009 cet homme qui "n'était pas quelqu'un de notoirement connu" a souhaité que son généreux don serve à bâtir une maison de retraite pour personnes âgées.


Insuffisant pour bâtir une maison de retraite


Mais il y a un hic : "on accepte bien volontiers le leg" confie l'élu, mais une telle somme est "insuffisante pour une maison de retraite", dont "le prix varie beaucoup en fonction de la taille, du standing ou des équipements" Le coût peut monter jusqu'à 10 ou 11 millions d'euros.

Il est hors de question de le dépenser pour autre chose


Le leg a en tout cas été "étudié par le service juridique de la mairie", et "les notaires ont aussi vérifié s'il n'avait pas d'héritier". 

"On l'a mis en réserve, il est hors de question de le dépenser pour autre chose" assure Pascal Lequien. L'argent pourrait par exemple être utilisé pour le projet de rénovation de la maison de retraite de l'hôpital.
La ville de Dunkerque se fait léguer 1,79 million d'euros

Une plaque à son image


Mais il y avait une autre demande plus fantaisiste, dans le testament de Marcel Delhaye : "Il voulait aussi qu'on mette dans le cimetière de Malo-les-Bains une plaque reproduisant son visage. On va aussi respecter ça, tout en s'assurant que ça ne soit pas trop tape à l'oeil."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.