Féminicide : l'ex-conjoint et meurtrier d'Élodie Lempereur condamné à la prison à perpétuité

Publié le

La cour d'assises du Nord a condamné l'assassin et ancien compagnon d'Élodie Lempereur à la prison à perpétuité, dont 22 ans de peine de sureté. Devant la cour, il a assuré n'avoir "aucun regret". Pour rappel, la jeune mère de famille a été tuée à son domicile, à Hautmont, en avril 2018.

L'ancien conjoint d’Élodie Lempereur a été jugé coupable du meurtre de cette jeune mère de famille. Après trois jours de débats, la cour d'assises du Nord a condamné Mario Clivio, mercredi 5 janvier 2022, à une peine d'emprisonnement à perpétuité, dont 22 ans de sûreté.

"Aucun regret"

Tout au long de ce procès, l'accusé, âgé de 20 ans à l'époque, n'a exprimé "aucun regret". "C'est un comportement incompréhensible pour les victimes, les magistrats et les jurés, concède son avocat, maître Petipermon. C'est une attitude qui peut être interprétée comme de la provocation, mais qui relève d'un mécanisme de défense. S'il se confrontait vraiment à ce qu'il a fait, il se serait effondré."

Pour rappel, ce dernier a assassiné Élodie Lempereur, son ex-petite amie, par plusieurs coups d'arme à feu, chez elle, dans la commune d'Hautmont. Le corps de cette mère de famille, alors âgée de 28 ans, a été retrouvé criblé de balles, dans la soirée du dimanche 29 avril 2018.

Mère d'une petite fille

L'auteur du crime, qui a agi à la suite d'une dispute, avait pris la fuite sur le champ. En quittant les lieux, il avait demandé à la petite fille d’Élodie Lempereur, qui patientait à l'entrée de la maison, d'aller voir sa mère. C'est l'enfant âgée de huit ans qui avait découvert en premier le cadavre gisant au sol de sa mère.

À l'époque, ce féminicide avait plongé la commune du Nord dans un terrible émoi. Une marche blanche avait été organisée en soutien à la famille de la victime. Ils étaient plusieurs centaines dans le cortège, affichant le portrait photo d’Élodie Lempereur dans les rues du centre-ville.

L'auteur des faits a désormais dix jours pour décider de faire appel de cette décision.