• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

A Lille-Fives, les derniers bains-douches de la région ont fermé

Les bains-douches de Fives ferment leur porte. / © France 3 Nord-Pas-de-Calais
Les bains-douches de Fives ferment leur porte. / © France 3 Nord-Pas-de-Calais

Ce sont les dernières heures des bains-douches de Fives. A midi, ce 28 avril, les lieux ont été officiellement fermés, cinq ans après ceux de Wazemmes. Sur place, les utilisateurs sont nostalgiques d'un service bien pratique. 

Par Noémie Javey

Construits au début des années 60, les derniers bains-douches de Lille et de la métropole ont fermé officiellement ce dimanche 28 avril à midi. Cinq ans après ceux de Wazemmes, la mairie de Lille a justifié cette décision par la vétusté du bâtiment, et la baisse de sa fréquentation. Une décision qui rend nostalgiques les habitués et perdus les moins réguliers. 
 
Le règlement intérieur des bains-douches de Fives / © France 3 Nord-Pas-de-Calais
Le règlement intérieur des bains-douches de Fives / © France 3 Nord-Pas-de-Calais


"Alors les nouveaux sites sont à Wazemmes, Bois Blancs et près de la mairie ?", se questionne Jean-Philippe devant la porte d'entrée des bains-douches de Fives. "Je vais aller demander les horaires à l'accueil". Cet utilisateur vient régulièrement à Fives depuis des années. Alors quand on évoque la fermeture, il répond tristement : "C'est la nostalgie qui m'envahit" . Dix minutes de métro aller, une heure à pied retour, c'est le chemin qu'il fait pour venir se doucher : "J'essaye d'économiser le prix du métro" se justifie-t-il, dans un sourire.
 

Habitant de Cormontaigne, il pense désormais se diriger vers l'association Magdala, rue des Sarrazins à Wazemmes pour se laver. Mais à une condition : "qu'ils ne prennent pas notre identité. Sinon, je préfère le faire dans une bassine, comme je le faisais petit avec ma mère." Cette inquiétude a été rapidement balayée par la ville de Lille.

Devant nos confrères de la Voix du Nord, elle a tenu à rappeler le principe d'inconditionnalité qui a caractérisé le site de Fives et qui caractérisera les prochains sites : "Nul besoin d’être préalablement identifié, ou orienté par une structure. Toutes les personnes se présentant seront accueillies."


"Ne pas rester trois jours sans me laver"


Si Jean-Philippe fait plus d'une heure de trajet plusieurs fois par semaine, c'est parce que chez lui, il n'y a ni douche ni baignoire. "Je pourrais payer 400, 500 euros dans une douche, mais à quoi bon? Je préfère garder ces sous pour des choses plus importantes".

Rémi, lui, est venu aujourd'hui suite à des problèmes de chauffe-eau. "C'est la deuxième fois que je viens car j'ai régulièrement un problème d'eau chaude. Je trouve que c'est un service très pratique. Est-ce que j'irai jusqu'à Wazemmes pour me laver ? Oui, je le ferai. Je ne vais pas rester trois jours sans me doucher ! "
 

Baisse de la fréquentation et vétusté 

 
Une baignoire des bains-douches de Fives / © France 3 Nord-Pas-de-Calais
Une baignoire des bains-douches de Fives / © France 3 Nord-Pas-de-Calais


La fréquentation de ces bains-douches serait en baisse : de 19 000 entrées en 2012 à 12 000 en 2017 selon les chiffres cités par la Voix du Nord, Ce qui justifie, en partie, la volonté de la mairie de se séparer des lieux. Le service coûterait en effet 276 000 euros par an pour des recettes de seulement 17 000 euros. 

Le PS Lille Centre de Martine Aubry a aussi avancé l'argument de la vétusté : "cet équipement a connu, ces dernières années, des fermetures de plus en plus régulières pour garantir la sécurité sanitaire des usagers". Qualifié de "dégradé", il "ne répondait plus aux besoins des usagers de ce service public" selon le communiqué du parti. 

Le 7 décembre dernier, par exemple, des risques de légionnellose, une maladie infectieuse, avaient été constatés, conduisant à la fermeture des bains-douches de Fives. 
 

A l'annonce de leur fermeture, de nombreux partis politiques s'y étaient opposés. Si aujourd'hui, les alternatives proposées par la Ville ont réussi à répondre à de nombreuses attentes et interrogations, le parti Europe Écologie Les Verts demande à ce que la partie est de Lille ne soit pas délaissée. Ils aimeraient que soit mis en place un site supplémentaire à Fives ou à Hellemmes. 
 


 

Quelles sont les solutions de remplacement proposées par la ville à partir du 29 avril ? 

  • L'association La Deûle qui occupe un bâtiment municipal sur le quartier de Bois Blancs. En plus des services de bains-douches gratuits, elle proposera aux usagers un coin jeux pour les enfants, un accueil café, la possibilité de recharger son téléphone et une écoute. Une douche familiale ainsi que plusieurs douches individuelles seront disponibles à ces différents créneaux : 
    • le lundi de 17 h à 20 h 
    • le mercredi de 17 h 30 à 20 h 30
    • le vendredi pendant les vacances scolaires de 17 h 30 à 20 h 30
    • le samedi de 8 h à 12 h 
    • le dimanche de 8 h 12 h et de 14 h à 18 h
  • l'association Magdala, à Wazemmes proposait déjà un service de douches. Désormais, en plus d'un accompagnement social possible sur la base du volontariat, elle doublera ses plages d'accueil pour accueillir le plus grand nombre : 
    • du lundi au vendredi de 9 h à 11 h 45 et de 14 h à 17 h. 
  • la salle municipale du Croquet, située à proximité de la Mairie de Lille : 
    • tous les samedis de 14 h à 17 h. 
  • Ce dispositif s'ajoute à déjà quatre accueils de jours existants disposant de douches : 
    • l'accueil Ozanam : du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h (fermé le mercredi matin)
    • l'accueil Eole : tous les jours de 9 h 30 à 17 h
    • l'accueil ABEJ : du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h (fermé le mardi matin) 
    • l'accueil ABEJ Point de répère, pour les - de 25 ans : du lundi au vendredi de 8 h à 11 h 45 et de 13 h à 16 h 15 (fermeture le mercredi toute la journée). 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tribune Nord. La Ligue 1 (presque) au bout des pieds du RC Lens ?

Les + Lus