Grande-Synthe : la sœur d'une femme assassinée avec ses parents par son ex-concubin, attaque l'Etat

Le 4 août 2014, place du Marché à grande-Synthe, Patrick Lemoine a tué Isabelle Thomas et ses parents / © @france3nord
Le 4 août 2014, place du Marché à grande-Synthe, Patrick Lemoine a tué Isabelle Thomas et ses parents / © @france3nord

En août 2014, Isabelle Thomas et ses parents étaient abattus en plein centre-ville de Grande Synthe par Patrick Lemoine, l'ex-concubin d'Isabelle. Un homme violent, contre qui plusieurs plaintes avaient été déposées. Aujourd'hui, la soeur de la victime dénonce l'inertie des services de l'Etat.

Par @f3nord

Patrick Lemoine ne sera jamais jugé. Il s'est suicidé en prison, deux mois après avoir abattu par balles son ex-compagne et ses beaux parents. C'était le 4 août 2014, en plein centre ville de Grande-Synthe. L'assassin est mort fin 2015 et un juge d'instruction a ordonné un non lieu pour cause d'extinction de l'action publique.

Mais l'affaire n'est pas close car Katty, la soeur d’Isabelle Thomas, attaque l’État pour une longue série de dysfonctionnements judiciaires et policiers, sans lesquels, selon elle, ce drame effroyable n’aurait pas eu lieu.
Grande-Synthe : la sœur d'une femme assassinée avec ses parents par son ex-concubin, attaque l'état

Une suite d'actes de violence

Lassée d'être frappée, Isabelle quitte son compagnon en juin 2014. Patrick Lemoine n'accepte pas la rupture. Il tente d'étrangler Isabelle. Une tentative de meurtre, requalifiée en violence par conjoint. En attendant le jugement, la justice interdit à Lemoine d'approcher Isabelle. Mais il continue à la harceler et la menacer. Plusieurs mains courantes sont déposées. Sans suites. Pourtant, " On était déjà dans un dossier criminel " dénonce Isabelle Steyer, l'avocate de Cathy Thomas.

Et le drame

Le 4 août 2014, Isabelle et ses parents se rendent compte que Patrick Lemoine les suit. Il est armé. Elle appelle le 17, implore de l'aide. On lui conseille d'aller au commissariat le plus proche. Isabelle restera en ligne avec la police pendant 4 minutes 34, avant et pendant la fusillade. Patrick Lemoine abat les parents avant de tuer froidement son ex-conjointe. "S'ils avaient envoyé une patrouille, cette famille n'aurait peut être pas été décimée." estime Me Steyer.

Une plainte contre l'Etat

Un des multiples manquements dans cette affaire selon l'avocate.qui va engager la responsabilité de l'état devant le tribunal administratif. Un combat nécessaire pour Cathy."Je ne veux pas que mon père, ma mère et ma soeur soient morts en vain. Je veux que ça serve à une cause. dit-elle. Je ne veux pas que les gens en france se fassent assassiner dans la rue et que ça soit aussi simple, alors que la personne avait prévenu."

Patrick Lemoine s'est suicidé en prison le 13 août 2014 , le jour des obsèques de la famille de  Cathy.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

Les + Lus