• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Grande-Synthe : un incendie près d'un haut-fourneau d'ArcelorMittal Dunkerque mobilise de nombreux pompiers

Les bâches d'un échafaudage au sommet du haut-fourneau HF2 d'ArcelorMittal Dunkerque se sont embrasées. / © Facebook (CGT Arcelor Dunkerque)
Les bâches d'un échafaudage au sommet du haut-fourneau HF2 d'ArcelorMittal Dunkerque se sont embrasées. / © Facebook (CGT Arcelor Dunkerque)

Les pompiers de six casernes du Dunkerquois ont été mobilisés lundi soir pour venir à bout d'un incendie, qui s'est déclaré au sommet d'un haut-fourneau de l'usine ArcelorMittal. Un sinistre impressionant qui n'a fait aucun blessé.

Par TM

Plus de peur que de mal, dans la soirée du lundi 24 juin sur le site sensible d'ArcelorMittal Dunkerque à Grande-Synthe (Nord). Des bâches d'un échafaudage situé à proximité du haut-fourneau HF2 de l'usine se sont embrasées aux alentours de 21 heures, provoquant un important panache de fumée et le déclenchement d'un dispositif de secours important.

"L’incendie ne s’est pas déclaré sur le haut-fourneau mais sur une installation distincte qui s’appelle un « cowper ». Ce cowper était en cours de déconstruction et le feu a pris dans les bâches du chantier", a précisé la direction d'ArcelorMittal, ajoutant que "le feu ne s’est pas propagé au haut-fourneau, qui n’a pas été endommagé et a redémarré au cours de la nuit, un peu avant 2h du matin".


Les pompiers des casernes de Coudekerque-Branche, Dunkerque, Fort-Mardyck, Gravelines, Loon-Plage et Malo-les-Bains ont été dépêchés sur les lieux, en renfort des sapeurs du site.

46 hommes au total, équipés notamment de deux grandes échelles sont venus à bout de l'incendie, qui n'a heureusement fait aucun blessé.

L'origine du sinistre est pour l'instant inconnue.
 

Le 19 juin dernier, un ouvrier sous-traitant qui travaillait sur le site dunkerquois d'ArcelorMittal est décédé des suites de ses blessures, après avoir reçu un élément d'échafaudage tombé de 40 mètres, cette fois dans le secteur de l'aciérie.


 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus