• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Halluin : “Je n’accepterai pas qu’on laisse une poignée d’écervelés pourrir la vie” des habitants

Le maire d'Halluin Gustave Dassonville vient de prendre un arrêté municipal pour lutter contre les rodéos urbains. / © Facebook - France 3 - Ville d'Halluin
Le maire d'Halluin Gustave Dassonville vient de prendre un arrêté municipal pour lutter contre les rodéos urbains. / © Facebook - France 3 - Ville d'Halluin

Le maire d'Halluin Gustave Dassonville vient de prendre un arrêté municipal pour lutter contre le phénomène de rodéos urbains qui a repris dans sa commune. Tous les quads, ainsi que les motos non-immatriculées ou non-homologuées y sont interdits jusqu'en janvier prochain.

Par France 3 HDF

"On en a une de temps en temps, on la sort une heure... c'est le dimanche, le samedi et encore (...) On n'est pas des dangereux, on roule là dans le quartier, on ne fait rien de mal". Les pilotes de motocross ou de quads qui sévissent à Halluin ne comprennent pas l'arrêté municipal, pris le 11 juin dernier par le maire (LR) de la commune Guillaume Dassonville, pour lutter contre ce qu'on appelle les "rodéos urbains", ou "sauvages". 

Et pourtant, des habitants de cette ville qui compte21 000 âmes ont manifesté leur exaspération face à ce phénomène bruyant, et dangereux qui a repris la semaine dernière en centre-ville. Ce qui a conduit le maire d'Halluin a reprendre le même arrêté qu'à l'été 2017.

Tous les quads sont interdits de circulation dans la commune, ainsi que les moto-cross non-immatriculées ou non-homologuées. "Je n’accepterai pas qu’on laisse une poignée d’écervelés pourrir la vie de 21000 habitants" a prévenu Gustave Dassonville.

Rodéos à Halluin : le maire prend un arrêté contre les motos et quads

Cet arrêté est applicable jusqu'au 2 janvier 2019. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus