Un journaliste de “C à vous” écarté de la visite présidentielle après ses questions aux Insoumis

À Tourcoing, le journaliste de France 5 a été mis à l'écart par des policiers en civil. / © France 5
À Tourcoing, le journaliste de France 5 a été mis à l'écart par des policiers en civil. / © France 5

Un reporter de France 5 a été empêché de couvrir librement le déplacement d'Emmanuel Macron mardi à Tourcoing après avoir filmé la manifestation de la France Insoumise la veille devant la préfecture de Lille lors de l'arrivée du chef de l'État.

Par M. F.

Des journaliste de l'émissions "C à vous" diffusée sur France 5 ont couvert, tout comme nous, le déplacement du chef de l'État dans la métropole lilloise lundi et mardi. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu.

Lundi, juste avant l'arrivée d'Emmanuel Macron, des militants de La France Insoumise veulent faire entendre leur opposition aux mesures présidentielles.

"Macron rend l'argent", "5 balles c'est vital", des slogans en référence à la baisse de 5 euros des APL et quelques bruits de casseroles. Voilà donc le comité d'accueil préparé par une vingtaine de militants du parti de Jean-Luc Mélenchon.

Les membres de la France Insoumise sont rapidement été mis à l'écart par les forces de l'ordre, pour permettre au président une arrivée dans le calme à la préfecture du Nord. Cette évacuation est captée par les journalistes de"C à vous"


Ce contenu n'est plus disponible

 


Le lendemain, mardi, la visite présidentielle continue à Tourcoing. L'équipe de "C à vous" poursuit naturellement la couverture de l'événement.  Mais elle est vite approchée par des policiers en civil.

"On vous a reconnu, vous étiez hier sur la manifestation non déclarée. Vous nous suivez, vous allez passer de l'autre côté", leur ordonne alors un agent.

"Vous étiez à l'origine d'un incident", affirme-t-il au journaliste. "Vous avez hurlé, vous avez perturbé la réunion". Le reporter et son caméraman sont maintenus à distance, mais ils parviennent finalement à se dégager de leur surveillance.
 

"Nos reporters auraient été trop intrusifs"

Quand Emmanuel Macron arrive à Tourcoing quelques minutes plus tard, le reporter de France 5 l'interpelle lors d'un bain de foule avec les habitants. Mais il est aussitôt amené en arrière par les mêmes policiers en civil, qui le bloquent"Maintenant il ne bouge plus", ordonne le policier à ses collègues.

Le journaliste ne pourra pas continuer son reportage.


Les images diffusées mardi soir dans C à vous

Le 5 sur 5 - C à Vous - 14/11/2017


Maxime Switek raconte la séquence dans l'émission diffusée mardi soir : "On ne sait pas s'il s'agit d'une confusion avec des militants de la France Insoumise. C'est pour ça que Tancrède [le journaliste de France 5] va voir l'attachée de presse de l'Élysée pour tenter d'avoir des explications."

"Ce qu'on nous dit à l'Élysée, c'est qu'aucune consigne n'avait été passée. Même si, d'après la police, nos reporters auraient été trop intrusifs lors de la manifestation de la France Insoumise",
précise Maxime Switek.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Extrait "Enquêtes de Région"

Près de chez vous

Les + Lus