Législatives 2024 : Adrien Quatennens hors-jeu, deux candidatures de gauche s'affrontent dans la 1ère circonscription du Nord

D'abord investi, Adrien Quatennens a finalement renoncé à se représenter dans la 1ère circonscription du Nord, laissant sa place à Aurélien Le Coq, militant insoumis de la première heure. Amy Bah, militante féministe présidente du collectif Nous Toutes de Lille, a décidé de maintenir sa candidature. Pourquoi ? Quels risques ? Nous avons posé la question aux deux intéressés.

Ils ont au moins deux points communs : tous les deux ont 27 ans, et tous les deux sont candidats pour devenir députés de la 1ère circonscription du Nord lors des législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains, après le retrait d'Adrien Quatennens annoncé dimanche 16 juin 2024. Amy Bah et Aurélien Le Coq s'affrontent pour l'heure à distance à moins de deux semaines du premier tour des élections.

La première est juriste et présidente du comité lillois de l'association féministe Nous Toutes. Amy Bah réclamait depuis presque deux ans la démission du député insoumis condamné à 4 mois de prison avec sursis en décembre 2022 pour violences conjugales. Elle annonce sa candidature après l'investiture d'Adrien Quatennens au nom du Nouveau Front Populaire et reçoit le soutien de la maire socialiste de Lille, Martine Aubry. Le député sortant annonce finalement son retrait, mais Amy Bah décide de maintenir sa candidature et indique qu'elle partage le programme du Nouveau Front Populaire même si elle n'a pas été investie par les partis de l'alliance de gauche.

Le second est passé par Sciences Po Lille et a adhéré au parti de Jean-Luc Mélenchon à sa création en 2016. Cadre des jeunes insoumis à l'échelle nationale et candidat malheureux aux européennes de 2024 sur la liste de Manon Aubry, Aurélien Le Coq a également été directeur de campagne d'Adrien Quatennens en 2022. Il est le candidat désigné par le Nouveau Front Populaire pour les législatives anticipées dans la 1ère circonscription.

Pourquoi Amy Bah maintient sa candidature alors qu'Adrien Quatennens s'est retiré ? Qu'en pense le candidat du Nouveau Front Populaire ? La 1ère circonscription du Nord (Lille, Fâches-Thumesnil et Ronchin) acquise à la gauche peut-elle basculer dans le giron macroniste ou à l'extrême droite ? Nous avons posé ces questions aux deux candidats, qui nous répondent sans langue de bois.

Pourquoi maintenir deux candidatures après le retrait d'Adrien Quatennens ? 

Amy Bah : Après avoir consulté longuement mes soutiens locaux, nationaux, les syndicats, les associations, la société civile... À ce stade, je maintiens (ma candidature, NDLR).

durée de la vidéo : 00h00mn51s
Amy Bah, invitée d'ICI 12/13 Nord Pas-de-Calais lundi 17 juin 2024 ©France Télévisions

Il y a encore une très forte unité autour de moi et cette candidature est collective, pas personnelle (...). L’idée c’est qu’au second tour, la personne siégera au Nouveau Front Populaire et c’est ce qui est le plus important aujourd’hui.

Aurélien Le Coq : Très sincèrement, je ne comprends pas. Amy Bah était candidate contre la candidature d’Adrien Quatennens. Il s’est retiré en responsabilité, donc ce combat-là n’a plus de raison d’être.

Je pense (...) que nous devons faire campagne ensemble.

Aurélien Le Coq, candidat du Nouveau Front Populaire dans la 1ère circonscription du Nord

Le risque aujourd’hui, c’est que le message de clarté soit atténué (...). Je pense qu’elle doit venir derrière la bannière du Nouveau Front Populaire et que nous devons faire campagne ensemble. Notre lutte, c’est le combat contre l’extrême droite. On a besoin de tout le monde. Ce n’est pas le moment de se diviser, la situation est trop grave.

La gauche peut-elle perdre la circonscription au profit de l'extrême droite ? 

Amy Bah : Il n’y a pas de risque extrême droite dans la circonscription sinon, évidemment, je ne me serais pas proposée (Le Rassemblement National a recueilli 16,31% des suffrages exprimés dans la circonscription lors des élections européennes du 9 juin 2024, NDLR).

Ce qui est certain, c’est que le 7 juillet prochain, dans la première circonscription du Nord, la personne élue siégera au Nouveau Front Populaire.

Aurélien Le Coq : La situation est particulièrement grave, historique. Pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, il y a un risque que l’extrême droite arrive au pouvoir. Tout le monde à gauche doit aujourd’hui être responsable, individuellement et collectivement. 

Être à la hauteur de notre responsabilité, c’est présenter une candidature unique sur l’ensemble des circonscriptions du Nouveau Front Populaire (...). Ma candidature est la seule candidature du Nouveau Front populaire qui a reçu l’investiture de LFI, d’EELV, du PS et du PC au sein de l’accord national. Et c’est cet accord national qui est notre garantie pour nous battre face à l’extrême droite.

La 1ère circonscription du Nord, de Pierre Mauroy à Adrien Quatennens

Elle englobe une partie des quartiers de Lille, les communes de Ronchin et de Fâches-Thumesnil. En 2022, les quelque 65 000 électeurs inscrits se sont prononcés très majoritairement pour réélire le député sortant Adrien Quatennens. Face à Vanessa Duhamel (majorité présidentielle), l'Insoumis a récolté plus de 65% des suffrages exprimés.

Avant lui, Pierre Mauroy a été député de cette circonscription entre 1988 et 1993. Puis c'est le socialiste Bernard Roman qui a occupé ce rôle de 1997 à 2017, jusqu'à la victoire d'Adrien Quatennens.

Lire aussi  Législatives 2024 : la liste des candidats par circonscription dans les Hauts-de-France

Lors des élections européennes du 9 juin 2024, la liste de la France Insoumise est arrivée en tête avec 29,1% des suffrages exprimés, devant le Rassemblement national qui a récolté 16,31% des suffrages exprimés. Le PS arrive en troisième position avec 15,89%, devant la liste Renaissance qui obtient 11,9%.

Au total, 14 candidats sont déclarés dans la 1ère circonscription du Nord pour les élections législatives anticipées : 

  • Allison Marinho
  • Maxime Legrand
  • Michel Laurençot
  • Carole Leclercq (RN)
  • Verena Priem (Volt Europa)
  • Amy Bah (divers gauche)
  • Audric Alexandre (Pace)
  • Frédéric Chaouat
  • Adel Bousalham
  • Line Marage
  • Brice Lauret (LR)
  • Pierre Madelain (LO)
  • Vanessa Duhamel (Ensemble/MODEM)
  • Aurélien Le Coq (Nouveau Front Populaire/LFI)

durée de la vidéo : 00h02mn30s
Au lendemain du retrait d'Adrien Quatennens, état des lieux des forces en présence dans la 1ère circonscription du Nord à 15 jours du premier tour des élections législatives anticipées ©France 3 Hauts-de-France

Au lendemain du retrait d'Adrien Quatennens, état des lieux des forces en présence dans la 1ère circonscription du Nord à 15 jours du premier tour des élections législatives anticipées.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité