Ligue des Champions : 8 supporters du LOSC en garde à vue à Amsterdam pour violences

Des supporters lillois interpellés mardi par des policiers néerlandais. / © MAXPPP
Des supporters lillois interpellés mardi par des policiers néerlandais. / © MAXPPP

La police néerlandaise a placé dans la nuit de mardi à mercredi 8 supporters lillois en garde à vue pour violences dans l'espace public survenues à Amsterdam avant le match de Ligue des Champions entre Lille et l'Ajax.
 

Par YF avec AFP

Plus de 300 supporters français avaient été arrêtés, à quelques heures du coup d'envoi, dans une station de métro dans le sud-est d'Amsterdam, non loin du stade Johan Cruijff Arena, antre de l'Ajax.
 

"Huit supporters français ont été placés en garde à vue. Ils sont suspectés de violences dans l'espace public à la station de métro Strandvliet", a déclaré la police amstellodamoise sur Twitter, précisant que les autres supporters avaient tous été relâchés au cours de la soirée.
 

L'Ajax Amsterdam a sèchement battu le LOSC 3-0 mardi pour le compte de la 1ère journée de Ligue des champions, une compétition que les Lillois retrouvaient après sept ans d'absence. Près de 3000 supporters des Dogues avaient fait le court déplacement (300 kilomètres) aux Pays-Bas pour assister au retour de leur équipe en C1.
 

"Évidemment le club condamne tout écart de comportement et toute forme de violence, et se portera partie civile le cas échéant pour avoir accès aux pièces du dossier", a déclaré mardi soir le président du LOSC, Gerard Lopez. Plusieurs centaines de personnes se dirigeaient pacifiquement vers le centre-ville quand une vingtaine de supporters auraient lancé des fumigènes sur des rames de métro et perturbé le trafic, selon le dirigeant lillois.

La police aurait arrêté ces fauteurs de troubles ainsi que tous les supporters lillois qui se trouvaient à proximité. Certains des supporters arrêtés marchaient sur les voies du métro, selon la télévision locale AT5.

"Le LOSC a toujours condamné et lutté contre ces comportements qui ne correspondent ni à l’éthique du football ni à celle du club", a indiqué le club nordiste dans un communiqué publié mardi soir. "Ainsi, si certains individus ont été de manière avérée les auteurs d’actes répréhensibles, alors ils seront sanctionnés, sans que ces agissements puissent être imputés à la très grande majorité de la délégation lilloise qui a parfaitement respecté les consignes d’accueil et de sécurité." 
 

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus