• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : dans la difficulté, les Dogues s'imposent à Guingamp

Les Lillois célèbrent l'ouverture du score par Leao. / © Fred TANNEAU / AFP
Les Lillois célèbrent l'ouverture du score par Leao. / © Fred TANNEAU / AFP

Le LOSC enchaîne un cinquième succès de rang en championnat en s'imposant ce dimanche à Guingamp (0-2), et reste bien accroché à la seconde place du classement.

Par AFP

Lille a repris provisoirement six points d'avance sur Lyon en allant gagner dimanche à Guingamp pour la 24e journée de Ligue 1, grâce à un succès (2-0) obtenu avec sérieux et application. Le LOSC, avec 49 points, reste à 10 unités du leader parisien qui compte deux matches en moins et L'OL, qui se déplace à Nice en soirée, tentera de se rapprocher à nouveau.

Cette huitième défaite à domicile de la saison laisse Guingamp en queue de classement, avec 18 points, à 6 longueurs de Dijon, 17e et premier non-relégable.

Sorti de la Coupe de France par Rennes en milieu de semaine (2-1) après avoir joué 70 minutes à dix, Lille, désormais entièrement concentré sur le championnat, ne devait surtout pas laisser passer cette occasion d'enquiller un cinquième succès de rang en championnat.

Privé de Soumaoro, suspendu et remplacé par Gabriel, Lille a présenté son équipe-type mais a tout de même peiné face à la lanterne rouge. Guingamp, passé à côté de la majeure partie de son huitième de finale de Coupe contre Lyon jeudi, a montré cette fois un visage bien plus combattif, parvenant à ne pas trop abandonner la possession à son visiteur et à ralentir les montées de balles fulgurantes qui font sa force.


Egalisation guingampaise refusée


Les Nordistes, qui évoluaient en jaune fluo, ont tout de même réussi à profiter de la fragilité persistante de Guingamp dans les débuts de périodes pour ouvrir le score juste au retour des vestiaires.

Un débordement de Jonathan Ikoné, une reprise de Rafael Leao (1-0, 47e) et un pénalty de Loïc Rémy dans le temps additionnel, ont suffi au bonheur du LOSC qui avait eu deux belles opportunités par le jeune Portugais (19 ans) en première période, dont une frappe qui avait touché le poteau juste avant la pause.

Aidés par la VAR qui a annulé un but de Marcus Thuram pour un hors-jeu d'Alexandre Mendy au début de l'action, à l'heure de jeu, Lille a tout de même connu quelques frayeur, notamment une tête de Nolan Roux déviée par Mike
Maignan
sur la barre (83e) et les bras levés au coup de sifflet final montraient que les Nordistes ne se sont pas promenés au Roudourou.

"Pendant 15-20 minutes en deuxième période, Guingamp aurait mérité de marquer. Mike (Maignan) a été très bon dans les buts, on a eu aussi de la réussite. On eu un petit trou d'air (mais) on a su faire le dos rond", a déclaré Christophe Galtier après la rencontre. "Ce n'est pas chaque saison que l'on vit des périodes aussi favorables (...) ça
creuse des écarts sur les concurrents à l'Europe. Tant mieux
", s'est réjoui l'entraîneur lillois.
 

Les Dogues ont maintenant une semaine pour préparer la réception de Montpellier, 4e à 9 points d'eux, qui pourrait raffermir encore leur place sur le podium.




 

Sur le même sujet

Amélie Delacroix se dévoile

Les + Lus

Les + Partagés