• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : une tournée aux États-Unis en cas de qualification européenne ?

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

La Ligue de football professionnel envisage d'organiser l'été prochain "une tournée" aux États-Unis avec les clubs français impliqués en Coupe d'Europe, afin de leur permettre de faire "une promotion de leur marque" sur ce marché stratégique, a annoncé mardi son directeur général Didier Quillot.

Par AFP

"Notre projet est d'organiser un +mini-tour+ aux Etats-Unis à l'été 2019 avec quelques clubs +européens+ français. On est en train de discuter avec ces clubs, certains d'entre eux nous ont déjà confirmé leur intérêt", a déclaré M. Quillot, qui songe à une tournée "sous la forme de matches entre équipes françaises".

Le Paris SG, favori pour conserver son titre de champion de France, devrait toutefois de son côté faire une tournée en Asie pour la deuxième année consécutive, alors que le Trophée des champions est programmé à Shenzhen (Chine), le 27 juillet.

La LFP a en outre annoncé sa volonté de reprogrammer "un match à 13h00", à destination du public asiatique, alors que la rencontre Lyon-Monaco, initialement prévue à cette case horaire le 16 décembre dernier, a dû être décalée à 21h00 en raison du mouvement des "gilets jaunes".


Trois zones prioritaires


La Chine fait partie de ses "trois zones prioritaires" pour son développement à l'international, à l'instar des États-Unis, et de l'Inde, d'où est originaire le sponsor-titre de la Coupe de la Ligue, le fabricant de pneus BKT. La finale de la Coupe de la Ligue, qui va rapporter "près de 28 millions d'euros sur quatre ans" sur le plan commercial, sera de retour au stade de France en 2020, après trois éditions délocalisées (2017 à Lyon, 2018 à Bordeaux, 2019 à Lille), a annoncé M. Quillot.


Arbitrage vidéo : "une vraie avancée"


Concernant l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), les dirigeants de la LFP se sont "réjouis" de son introduction pour la saison 2018-2019, arguant "une vraie avancée pour l'équité et la qualité du jeu", tout en rappelant que "75% des erreurs constatées ont été corrigées par la VAR" lors de la première partie de saison.

Selon M. Quillot, les derniers "défauts de cohérences" vont être corrigés par la mise en place d'un "replay center centralisé" à Paris qui sera "opérationnel d'ici le printemps", alors que pour le moment la L1 se repose sur un système "décentralisé" avec des camions aux abords des stades.
    
 

Sur le même sujet

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus