Football : retour sur cinq moments forts de la saison du Losc

Ce dimanche 23 mai, le Losc joue contre Angers pour le dernier match de la saison. Le club peut être champion de France une quatrième fois de son histoire (après 1946, 1954 et 2011). En attendant le dénouement, retour sur les matches qui ont marqué la saison lilloise. 

Christophe Galtier, l'entraîneur lillois, avec Zlatan Ibrahimovic, le 5 novembre 2020, lors de la victoire historique du Losc contre le Milan AC (3-0).
Christophe Galtier, l'entraîneur lillois, avec Zlatan Ibrahimovic, le 5 novembre 2020, lors de la victoire historique du Losc contre le Milan AC (3-0). © MIGUEL MEDINA / AFP

Pour être champion de France dimanche, Lille doit gagner contre Angers ou en tout cas faire un meilleur résultat que Paris, qui joue contre Brest. Mais Christophe Galtier, l'entraîneur lillois, l'a répété plusieurs fois en conférence de presse vendredi 21 mai : la saison du Losc sera exceptionnelle, quel que soit le résultat du match contre Angers et ses conséquences au classement. Retour donc sur quelques matches qui ont marqué cette saison pas comme les autres.

Les victoires dans le derby contre Lens, le 18 octobre (4-0) et le 7 mai (3-0)

Sept buts inscrits, aucun encaissé en deux matches. C'est le bilan, plus que satisfaisant, des joueurs lillois dans les rencontres contre le RC Lens, l'autre club historique de la région et grand rival du Losc. Le retour de Lens en Ligue 1 depuis septembre 2020 a permis aux supporters des deux clubs de renouer avec le derby du Nord, deux fois par saison. Le 18 octobre, lorsque les deux villes s'affrontent, c'est (déjà) la place du leader du championnat qui est en jeu. Le match est à sens unique et l'attaquant turc du Losc, Burak Yilmaz, dès la 11e minute, inscrit le premier des quatre buts lillois de la rencontre. Les Lensois repartiront avec beaucoup de frustration puisque deux d'entre eux ne finiront pas le match, exclus pour des fautes grossières. 

Quand le RC Lens et le Losc se retrouvent, six mois plus tard à nouveau en Ligue 1, la situation a changé : les Lillois luttent pour le titre tandis que les Lensois essayent d'accrocher une place qualificative pour une coupe d'Europe. Mais malgré un contexte différent, le scenario du match est sensiblement le même : un but magnifique de Burak Yilmaz (nommé par l'UNFP parmi les plus beaux buts de la saison) et un carton rouge pour le Lensois Clément Michelin, déjà expulsé à l'aller. Certaines décisions arbitrales, jugées en défaveur de Lens, avaient provoqué la colère du gardien des Sang et or, Jean-Louis Leca, après le match : "j'ai l'impression qu'on est des voyous". Il faudra attendre la saison prochaine pour que les Lensois aient la chance de prendre leur revanche.

La gifle infligée au Milan AC en Ligue Europa, le 5 novembre (0 - 3)

3-0 à San Siro. Les joueurs lillois présent ce 5 novembre 2020 sur la pelouse du stade milanais pourront se vanter toute leur vie de ce résultat. Un exploit, comptant pour les phases de groupes de la Ligue Europa, et ficelé grâce à un triplé de Yusuf Yazici (21e, 55e, 58e), l'autre attaquant turc de la saison des Dogues. "Battre Milan qui n'avait plus perdu depuis vingt-quatre matches, c'est sans doute mon plus bel exploit", décrétait tout simplement Christophe Galtier, l'entraîneur du Losc à la fin de la rencontre. "Lille zlatane Milan", avait titré le journal L'Equipe en clin d'oeil à la présence de la star suédoise Zlatan Ibrahimovic dans l'équipe italienne. 

Le come-back face à Lyon en Ligue 1, le 25 avril (3-2)

C'est sans doute l'un des matches qui comptera lorsqu'il faudra expliquer comment le Losc a fait la différence sur ses principaux concurrents à savoir Paris, Lyon et Monaco. Ce 25 avril, au moment où les joueurs font leur apparition sur la pelouse, les Dogues doivent absolument gagner pour reprendre leur place de leader du champion de France devant Paris.

Les Lillois finiront par le faire après un match au scenario exceptionnel : menés 2-0 dès la 35e minute, ils marqueront ensuite trois fois pour prendre les trois points et prouver que réunis, ils possèdent une grande force mentale. La rencontre fait partie des plus grands matches de cette saison de Ligue 1 avec notamment un doublé de Burak Yilmaz dont un chef d'oeuvre sur coup franc. 

L'élimination en seizièmes de finale de la Ligue Europa contre l'Ajax Amsterdam, fin février 

C'est peut-être l'une des seules déceptions de la saison lilloise, l'élimination en seizièmes de finale de la Ligue Europa. Après un beau parcours en phase de groupes, marqué notamment par une victoire écrasante face au Milan AC, le Losc est confronté à l'Ajax Amsterdam, un autre grand club européen.

Les Lillois perdront à l'aller et au retour 2-1 durant la fin du mois de février, ce qui achèvera leur parcours en coupe d'Europe. Même si les joueurs nordistes se sont battus jusqu'au bout du second match pour tenter de se qualifier, dans un sens, ces défaites ont permis de se débarrasser d'une compétition qui demande beaucoup d'énergie. Car l'effectif du club n'était pas taillé pour mener de front une course au titre en championnat et une belle trajectoire en Ligue Europa. Bref, la sortie prédisait déjà un bel avenir à l'équipe. 

Le défenseur lillois Tiago Djalo (en noir), le 25 février contre l'Ajax Amsterdam.
Le défenseur lillois Tiago Djalo (en noir), le 25 février contre l'Ajax Amsterdam. © JOHN THYS / AFP

Le match du titre ou de la désillusion face à Angers, le 23 mai

Le match de ce dimanche 23 mai face à Angers sera, quoi qu'en soit le résultat, un grand moment de la saison du Losc. A ce titre, les sacres de Montpellier en 2012 et Lyon en 2002, qui se sont également joués lors de la dernière journée de championnat, peuvent être un point de comparaison. Ce sera pour les supporters forcément un moment émouvant. Et ceux des Dogues s'attendent au meilleur. Ce samedi 22 mai, ils ont placardé sur la Grand'place une affiche pour remercier les joueurs et le coach.

Sur la Grand'place de Lille, le samedi 22 mai.
Sur la Grand'place de Lille, le samedi 22 mai. © Martin Vanlaton / France télévisions

Même si les Angevins ne sont que 12e au classement, ils pourraient être un adversaire solide aux joueurs lillois. Au match aller, les hommes de Stéphane Moulin, l'entraîneur d'Angers, l'avaient emporté 2-1. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ligue 1 losc