Ils réveillaient leurs victimes en pleine nuit et les menaçaient : à Lille, un vaste réseau de home-jacking démantelé

Un vaste réseau de home-jacking a été démantelé dans la métropole lilloise. Les membres présumés de cette bande ont tous autour de 18 ans. 
Image d'illustration
Image d'illustration © MAXPPP
Ils ont tous environ 18 ans. Certains sont mineurs. Six personnes ont été déférées vendredi à Lille dans le cadre d'une enquête sur une cinquantaine de faits de "home-jacking" (cambriolage d'un domicile en présence des occupants) dans la métropole lilloise.

Selon une source policière,  sept personnes - dont trois mineures - avaient été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre d'une enquête faisant suite à trois faits de home-jacking à Lille et dans sa périphérie la nuit du 23 décembre.
 

Des victimes réveillées en pleine nuit et menacées


"Au total, le large travail d'enquête mené par la brigade de répression du trafic automobile de la SD du Nord et les auditions ont permis de mettre au jour des faits antérieurs : une cinquantaine de vols et tentatives de vols dans la région lilloise et la Pévèle", a expliqué la sûreté départementale du Nord.

Les malfaiteurs ont utilisé le même mode opératoire, avec des "violences sur les victimes" réveillées chez elles en pleine nuit et menacées. Les biens personnels, dont de nombreux véhicules, ont notamment été volés pour être revendus. Six des sept mis en cause ont été déférés au parquet de Lille pour une ouverture d'information judiciaire, tandis que l'enquête se poursuit.

Interrogé par l'AFP, le parquet de Lille n'avait pas donné suite dans l'immédiat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers