LOSC/OM : Rudi Garcia “espère que Lille n'est pas en train de perdre ses valeurs”

Rudi Garcia, lors de la conférence de presse d'après-match, le 29 octobre 2017. / © Emmanuel Quinart / France 3 Nord Pas-de-Calais
Rudi Garcia, lors de la conférence de presse d'après-match, le 29 octobre 2017. / © Emmanuel Quinart / France 3 Nord Pas-de-Calais

Après le match de dimanche soir perdu par le Losc, l'entraîneur de Marseille est revenu en conférence de presse sur les résultats des Lillois. "Je suis triste pour le Losc. La situation du Losc est délicate et ça me peine", a-t-il expliqué.

Par M. F. avec AFP

Le match entre le Losc et l'Olympique de Marseille au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq s'est soldé par une nouvelle défaite (1-0) pour les Lillois. Ils ont enchaîné un neuvième match sans succès (3 nuls, 6 défaites) et sont plus que jamais avant-derniers du classement de Ligue 1 avec six points.

"C'est une situation compliquée. On ne peut pas digérer cette nouvelle défaite facilement. C'est le match dans lequel nous avons le mieux défendu et le mieux attaqué. Mais on ne peut pas être satisfait", a déploré l'entraîneur lillois Marcelo Bielsa.

Mais Bielsa n'est pas le seul à se désoler des résultats du Losc. En conférence de presse d'après-match, Rudi Garcia, le coach marseillais, a lui aussi fait part de sa tristesse.

Il faut dire que l'homme connaît bien le Losc pour y avoir joué de 1983 à 1988, mais surtout pour avoir entraîné les Dogues entre 2008 et 2013.

Rudi Garcia : "Je suis triste pour le Losc"


"Lille jouait avec l'énergie du désespoir, ils ont tout donné ce soir. Mais on a été plus réaliste", a expliqué Rudi Garcia.

Je suis triste pour le Losc. La situation du Losc est délicate et ça me peine.


"J'espère que ce club n'est pas en train de perdre ses valeurs. Des anciens que je connaissais bien sont partis comme Rio Mavuba, (Vincent) Enyeama ou (Marko) Basa. Peut-être que ceux-là feraient du bien au Losc, mais je n'ai pas à juger."

Rudi Garcia a conclu sa réponse par cette phrase : "J'espère juste que les valeurs d'ici vont perdurer". Le message est transmis.

A lire aussi

Sur le même sujet

Mobilisation des fonctionnaires à Amiens

Les + Lus