Près de 200 000 visiteurs pour l'exposition Modigliani au LaM de Villeneuve-d'Ascq

L'exposition consacrée au peintre Amedeo Modigliani (1884-1920) qui s'est tenue au musée d'art moderne de Villeneuve-d'Ascq, du 27 février au 5 juin, a attiré près de 200 000 visiteurs, a indiqué jeudi la direction du LaM à l'AFP.

L'exposition Modigliani au LaM de Villeneuve d'Ascq s'est ouverte du 27 février au 5 juin 2016.
L'exposition Modigliani au LaM de Villeneuve d'Ascq s'est ouverte du 27 février au 5 juin 2016. © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
"Près de 200 000 personnes se sont pressées à Villeneuve-d'Ascq, durant les quelque 95 jours d'ouverture de l'exposition", a déclaré Sophie Lévy,
co-commissaire de l'exposition consacrée au peintre Amedeo Modigliani (1884-1920) qui s'est tenue au musée d'art moderne de Villeneuve-d'Ascq.

"Beaucoup de visiteurs ont exprimé leur plaisir et leur émotion à visiter, quatorze ans après la dernière rétrospective consacrée à l'artiste en France, une exposition réunissant 120 peintures, dessins et sculptures, permettant de découvrir des aspects méconnus de sa brève carrière, entre Montmartre, Montparnasse et Nice", a-t-elle ajouté.

Plus de visiteurs qu'espéré

Lors de la présentation de l'exposition en février, les organisateurs avaient confié espérer la venue de 150 000 personnes pour cette rétrospective, la dernière grande exposition de l'artiste toscan remontant à 2002 en France, au palais du Luxembourg à Paris.
 
Près d'un visiteur sur cinq est venu de l'étranger pour découvrir les envoûtants portraits du peintre italien. Avec une moyenne supérieure à 2 000 visiteurs par jour, le LAM se félicite "d'avoir rivalisé avec les grandes expositions parisiennes".

De nombreux visiteurs venus de l'étranger

L'exposition doit à présent rejoindre la galerie nationale hongroise de Budapest, où elle sera présentée du 29 juin au 2 octobre, puis à l'Ateneum d'Helsinki (Finlande) du 28 octobre au 5 février 2017. Preuve de la fascination que suscite toujours Modigliani, sa toile "Nu couché" a été vendue 170,4 millions de dollars chez Christie's à New York en novembre, devenant la deuxième toile la plus chère jamais vendue aux enchères.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musée culture