Covid-19 : Près de 600 professionnels du monde de l'événementiel réunis hier à Lille pour sauver la culture

Depuis le confinement, nombreux sont les professionnels du monde de l'événementiel et du monde de la nuit qui n'ont pas pu retravailler depuis. A Lille, sur la Grand Place, ils étaient près de 600 au rassemblement du collectif Alerte Rouge. Ils demandent un plan d'urgence. 

Près de 600 professionnels du monde de l'événementiel réunis hier à Grand Place pour alerter de leur situation face à la crise sanitaire et économique.
Près de 600 professionnels du monde de l'événementiel réunis hier à Grand Place pour alerter de leur situation face à la crise sanitaire et économique. © France 3
Ils étaient 200 au premier rassemblement, trois fois plus au second. Ce vendredi soir, à 21 heures, près de 600 professionnels du monde de l'événementiel de la région Hauts-de-France se sont rassemblés à la Grand-Place de Lille pour tirer la sonnette d'alarme. 

Depuis le confinement, beaucoup de salariés et employeurs du monde de l'événementiel et du spectacle n'ont pas pu travailler de nouveau. Les chiffres d'affaires s'effondrent et les aides sont jugées insuffisantes pour la plupart. 

De nombreuses professions de l'évenementiel étaient représentées pour montrer leur diversité et, parmi elles, des entreprises spécialisées (traiteurs, électriciens...), qui ignorent combien de temps elles vont survivre. 

"Aujourd'hui, on est complètement à l'arrêt sur la partie événementiel, on a plus rien du tout, déplore Damien Nirel, gérant d'une société d'électricité dans l'évenementiel. Tous les événements qu'on avait jusqu'à fin octobre ont été annulés."
 
600 professionnels du monde de l'événementiel réunis à Grand Place pour sauver la culture


8 minutes de silence pour 8 mois de chômage 

Ce rassemblement a été accompagné de 8 minutes de silence pour symboliser les huit mois de chômage de la profession. "Le peu d'espérance qu'on avait a été détruit avec l'annonce de Jean Castex sur le couvre-feu, poursuit Damien Nirel. Il n'y aura pas de dérogation pour l'événementiel."

Entourés de lumières, néons et projecteurs rouges, en signe d'"alerte rouge", les professionnels de l'évenementiel et du spectacle ont tenté de faire entendre leur voix auprès du gouvernement et de la Région à la veille du couvre-feu. 

"Il fallait réunir tout le monde pour avoir un message à envoyer au gouvernement, à notre région, et surtout à l'opinion publique : revenez dans nos salles, revenez au cinéma", explique Olivier Colliau, fondateur du collectif Alerte Rouge

D'après l'Union française des métiers de l'événement (Unimev), les entreprises de l'événementiel ont perdu 80% de leur chiffre d'affaires à cause de la crise sanitaire du Covid-19. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets