Que sont devenues les anciennes métamorphoses de Lille3000 ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Berfin Topal

Alors que l’édition 2022 pose ses valises sur la Rambla de l’avenue Faidherbe à Lille, les Nordistes peuvent retrouver quelques exemplaires des anciennes expositions un peu partout dans la ville.

En 2004, la ville de Lille est capitale européenne de la culture. Pour sa première édition, Lille 3000 fait appel au dessinateur Jean-Claude Mézières. Les arches Mézières recouvrent la rue Faidherbe, devenue un chemin d’étoiles avec des airs de piste de décollage spatial.

Deux ans plus tard, Lille3000 revient avec Bombaysers, une édition autour de l’Inde. Les éléphants colorés et décorés d’ornements de l’artiste indien Nitin Desai sont à l’honneur. Les passants peuvent toujours retrouver un des éléphants de l’exposition maintenant installé à la mairie de Lille.

Les bébés géants anges et démons autour du monde

En 2009, Lille 3000 revient avec le projet Europe XXL qui met à l’honneur l’Europe de l’Est. Des statues géantes de bébés anges et démons veillent sur la grande Rambla Faidherbe. Aujourd’hui, les Lillois peuvent toujours en admirer une à la Gare Saint Sauveur. Une autre se trouve à Marquette dans le domaine du Vert-Bois. Devenu l’emblème de la ville, la mairie veut la sublimer sur un socle pour la mettre en valeur. Quatre autres statues ont été vendues en Allemagne, en Suisse et en Australie. Les autres bébés géants de six mètres pour une tonne ont été mis en vente aux enchères en 2021.

En 2012, c’est la Dentelle stellaire du dessinateur belge François Schuiten et des luministes italiens de Faniolo qui ont dessiné un chemin de lumière de 200 mètres, depuis la gare Lille Flandres jusqu’à la Grand’Place. L'installation sera cette fois-ci définitivement démontée.

Puis, en 2015, dans le cadre de l’exposition Renaissance, les décors de l’artiste Fabio Ricardo viennent habiller la rambla aux couleurs du carnaval de Rio. Malheureusement, les éléments, en trop mauvais état, retournent rapidement en Amérique du Sud.

En 2019, la ville accueille l’édition Eldorado. Pour l’occasion, on découvre les Alebrijes, des sculptures d’animaux fantastiques multicolores en référence à la culture mexicaine. Aujourd’hui, il en reste une, exposée dans la mairie de quartier du Centre, rue des Fossés.

La nature scandinave à l’honneur cette année

La nouvelle édition de Lille3000 porte le projet Utopia. Il met en avant les Moss People, des elfes verts venus de Scandinavie. C’est l’artiste finlandais Kim Simonsson qui a imaginé ces statues de trois mètres de haut en polystyrène, confectionnées dans la métropole lilloise, à Marquette-lez-Lille. 

INFO PRATIQUE

Les Lillois pourront découvrir l’installation des Moss People dans la nuit de dimanche 8 mai au lundi 9 mai à partir de 21h30. Ces grandes créatures vertes habiteront l’avenue Faidherbe jusqu’au 2 octobre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité