• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. La Lilloise Isabelle Aubret tire sa révérence : “Je suis restée une petite ouvrière de la chanson”

Photo d'illustration prise lors d'un concert en janvier 2018. / © MAXPPP
Photo d'illustration prise lors d'un concert en janvier 2018. / © MAXPPP

À 80 ans, la chanteuse nordiste s'est lancée ce week-end dans une tournée d'adieu

Par Q.V avec Saada Soubane

80 ans, et Isabelle Autret pétille sur scène comme à l'extérieur. La Lilloise a entamé ce week-end dans sa ville natale une tournée d'adieu, pour dire au revoir à son public.

 

"La chanson française dans sa pureté, dans son excellence !"

Un public venu en nombre au Sébastopol : le concert était à guichets fermés. "Aujourd'hui je suis venu voir ma copine Isabelle chanter ! Je fais tous ses concerts !" confie l'un de ses fans, des fleurs à la main. Une autre loue "la chanson française dans sa pureté, dans son excellence !" Une troisième, qui l'a connue sur les bancs de l'école à La Madeleine, se montre émue. "On était vraiment des amies, et en plus j'aime ses chansons !"
 
La Lilloise Isabelle Aubret tire sa révérence : "Je suis restée une petite ouvrière de la chanson"

Après 58 ans de carrière, celle que Jean Ferrat a appelé sa petite sœur, à qui Jacques Brel a offert les droits à vie de La Fanette, tire sa révérence.

Une drôle de carrière, marquée par les aléas du destin. Comme ce grave à accident de voiture, en 1963 alors qu'elle est pressentie pour jouer le premier rôle des Parapluies de Cherbourg. Le rôle ira finalement à une certaine... Catherine Deneuve.

Ancienne ouvrière qui a qiutté l'usine pour vivre ses rêves de chanson, l'interprète d'Un premier amour n'oublie pas ses racines. "J'ai pas eu envie d'être en scène que pour la récréation !" confie-t-elle. "Je suis restée une petite ouvrière de la chanson."

"Il y a pas eu de hit parade, il y a pas eu de premiere page dans les journaux... c'est pas grave ! Le théâtre est plein !" Et c'est tout ce qui compte, finalement.
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus