• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : Christophe Galtier trace les grandes lignes du prochain mercato

Christophe Galtier et les dirigeants du LOSC préparent déjà la prochaine saison. / © Frédérik Giltay / France 3 Nord Pas-de-Calais
Christophe Galtier et les dirigeants du LOSC préparent déjà la prochaine saison. / © Frédérik Giltay / France 3 Nord Pas-de-Calais

Christophe Galtier a tracé ce mercredi en conférence de presse les grandes lignes du prochain mercato du LOSC. L'occasion de faire le point sur les propables départs et les possibles arrivées.

Par YF

Assurés de disputer la Ligue des Champions, les dirigeants du LOSC ont désormais la tête au mercato et à la composition du prochain effectif. "Je suis informé mais je reste un peu en marge de cela, en tenant toujours compte du projet et de ce qu’il y a à faire cet été", a déclaré ce mercredi l'entraîneur lillois Christophe Galtier, lors d'une conférence de presse organisée au Domaine de Luchin avant le dernier match de la saison à Rennes.

 
Christophe Galtier (LOSC) : "Cette semaine, tout s'est accéléré pour le mercato"
Images de Jean-Marc Vasco

"C’est vrai que cette semaine, ça s’est accéléré, on a ce privilège-là, une journée avant la fin, d’être qualifiés pour la Champions League, donc automatiquement tout s’est enchaîné et je sais que ça travaille beaucoup du côté de mon président (Gerard Lopez NDR), de Marc (Ingla NDR) et de Luis (Campos NDR) pour faire en sorte que les mouvements qui sont programmés, tant en départs qu’en arrivées, puissent se faire le plus rapidement possible." 
 

Les départs


Le départ de Nicolas Pépé, deuxième meilleur buteur du championnat cette saison avec 22 réalisations, semble inéluctable aux yeux du coach. "Je ne crois pas (qu'il puisse rester)", a répondu Christophe Galtier. "Vu les sollicitations qu'il a, on doit tous accepter - et ça fait aussi partie du projet - que Nicolas parte et il partira sûrement dans un grand club européen".
 
Le départ de Nicolas Pépé semble acté. / © Frédérik Giltay / France 3 Nord Pas-de-Calais
Le départ de Nicolas Pépé semble acté. / © Frédérik Giltay / France 3 Nord Pas-de-Calais


Le LOSC devrait réaliser à cette occasion la plus grosse vente de son histoire, avec une transaction qui pourrait atteindre voire dépasser les 70 millions d'euros, soit le double du montant du transfert d'Eden Hazard à Chelsea en 2012 qui reste encore pour quelques semaines le record du club.
 
Christophe Galtier (LOSC) sur les départs de Nicolas Pépé et Thiago Mendes
Images de Jean-Marc Vasco.

Autre départ très probable, celui du milieu brésilien Thiago Mendes, rouage essentiel de l'équipe cette saison. "Vous savez, les entraîneurs ne veulent pas voir partir un joueur, mais c'est programmé qu'il parte", confirme Chistopher Galtier. "Il y a aussi dans notre mode de fonctionnement les relations humaines et les engagements qui sont pris les uns envers les autres, et ces engagements, quand j'en parle à mon président et Luis, on tient à les respecter. A partir du moment où tout le monde y trouve son compte, évidemment que Thiago partira".
 
Thiago Mendes sur le départ. / © Frédérik Giltay / France 3 Nord Pas-de-Calais
Thiago Mendes sur le départ. / © Frédérik Giltay / France 3 Nord Pas-de-Calais

Âgé de 27 ans, Thiago Mendes n'a pas de passeport européen, ce qui risque de limiter sa valeur marchande puisque le Brésilien ne pourra rejoindre qu'un club ayant de la place parmi son quota de joueurs exra-communautaires, ce qui restreint le champ des possibles. Le LOSC espérerait obtenir au minimum 20 millions d'euros sur sa vente.

Le 13 mai dernier, le président Gerard Lopez évoquait un total de "3, 4 (départs) peut-être" au micro de Canal +.
 


Questionné sur les noms de Nicolas Pépé, Thiago Mendes et Adama Soumaoro, il avait répondu "ça pourrait être plus ou moins ça". Soumaoro fait en effet figure d'ancien au club et la concurrence à son poste s'est densifiée cette saison avec l'éclosion du Brésilien Gabriel et la progression d'Yves Dabila.

Mais d'autres joueurs de l'effectif lillois suscitent également les convoitises comme le gardien Mike Maignan, qui vient d'être convoqué en équipe de France, ou le latéral droit Zeki Çelik, débauché en D2 turque qui vaudrait aujourd'hui 15 à 20 millions d'euros. Reste aussi le cas Thiago Maia, plus chère recrue de l'histoire du LOSC (14 millions d'euros en août 2017) mais qui a passé une grande partie de la saison sur banc. Des clubs brésiliens pourraient vouloir le rapatrier mais à un tarif sans doute inférieur à son prix d'achat.

En revanche, son compatriote Luiz Araujo, qui intéresse Santos a été déclaré "intransférable"par Luis Campos
 

Les arrivées


"Luis (Campos NDR) a déjà beaucoup travaillé et déjà identifié pas mal de joueurs, après, est-ce qu'on pourra les faire, est-ce qu'on ne pourra pas les faire, ça, c'est un autre débat. ", indique ce mercredi un Christophe Galtier qui a défini sa feuille de route. "(...) Mon système de jeu restera sûrement le même. (...) On aura aussi beaucoup de matches à partir de la mi-août jusqu'en décembre, des matches à haute intensité. Il faut faire en sorte d'avoir un effectif très homogène à la fois en termes de qualité et de quantité, avec peut-être un ou deux profils différents que nous n'avions pas cette saison".
 
Christophe Galtier (LOSC) : "Il faut faire en sorte d'avoir un effectif très homogène"
Images de Jean-Marc Vasco.

Christophe Galtier souhaite avoir 20 à 21 joueurs de champ dans son effectif la saison prochaine. Son président Gerard Lopez a promis la semaine dernière une enveloppe mercato de "50/60 millions d'euros" pour aller chercher "5/6 joueurs".  Forcément, à quelques semaines de l'ouverture du mercato, beaucoup de noms circulent dans les médias sportifs, comme ceux du Lorientais Alexis Claude-Maurice (milieu offensif, 20 ans), de Rémi Oudin (ailier droit, 22 ans) ou des Angevins Jeff Reine-Adélaïde (ailier droit, 21 ans) et Flavien Tait (ailier gauche, 26 ans). 
 

Mais le LOSC ne devrait pas jouer uniquement la "carte jeune". "Thiago (Mendes) ne sera pas remplacé par un joueur de 19 ou 20 ans", prévient l'entraîneur lillois. "On apprend de ses erreurs et Dieu sait que l'année dernière, on a pu en commettre. Il est important - et on est tous sur la même longueur d'onde - de garder une certaine ossature sur des joueurs d'expérience et qui seront encore des cadres la saison prochaine". L'Ivoirien Jean-Michael Seri (milieu, 27 ans), relégué en Angleterre avec le club londonien de Fulham, correspondrait à ce profil. 

Depuis le recrutement réussi de Zeki Çelik l'été dernier, le LOSC continuerait également à prospecter en Turquie. Dernièrement, deux jeunes espoirs de Trabzonspor, Abdulkadir Omur (milieu droit, 19 ans) et Yusuf Yazici (milieu offensif, 22 ans), ont été supervisés par les recruteurs lillois.

La seule certitude pour le moment est la date de reprise de l'entraînement : Christophe Galtier l'a fixée au 1er juillet.

 

Le Milan AC toujours sur Luis Campos ?

Malgré les démentis répétés de Gerard Lopez, le Milan AC chercherait toujours à s'attacher les services de Luis Campos, le conseiller sportif du LOSC. Ce mercredi, La Gazzetta dello Sport affirme même que le technicien portugais aurait répondu favorablement aux sollicitations d'Ivan Gazidis, le président du club italien, propriété du fonds d'investissement américain Elliott Management, et qu'une décision serait prise dans les semaines qui viennent.

Elliott Management est également le principal créancier de Gerard Lopez et a consenti en début d'année un important abandon de créances de 117 millions d'euros qui a permis de restaurer les capitaux propres du club nordiste.

Luis Campos, lui, n'est pas salarié du LOSC mais aurait récemment prolongé le contrat qui le lie à Gerard Lopez, via Victory Soccer, la holding britannique des Dogues, et sa filiale Scoutly Limited en charge de la détection des talents. Si le Portugais est vraiment intéressé par le challenge proposé par les Rossoneri, devra-t-il choisir entre le LOSC et le Milan ou son statut indépendant lui permettra-t-il de travailler en même temps pour les deux clubs ? Sollicité sur cette question, il n'a pas donné suite.

Le Milan AC saura ce dimanche s'il rejoindra le LOSC en Ligue des Champions la saison prochaine. A une journée de la fin, le club lombard est 5e du championnat d'Italie avec un petit point de retard sur l'Atalanta Bergame et l'Inter Milan qui occupent provisoirement les deux dernières places qualificatives pour la plus prestigieuse des compétitions européennes.
  

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus