Cet article date de plus de 4 ans

Le LOSC en compétition avec le Milan AC pour l'espoir brésilien Thiago Maia

Selon O Globo, l'agent de Thiago Maia serait actuellement en Europe pour négocier le transfert du jeune milieu défensif brésilien de Santos. Deux clubs tiendraient la corde : le Milan AC et le LOSC.
Thiago Maia Alencar fait partie des jeunes espoirs du football brésilien. Ce milieu défensif de 20 ans évolue depuis six ans sous les couleurs noir et blanc de Santos, club du légendaire Pelé. Mais ses dirigeants souhaitent le vendre rapidement cet été pour couvrir un déficit financier. Ils ont confié le boulot à un agent brésilien très influent, Giuliano Bertolucci, qui gère notamment les intérêts de Marquinhos (PSG), David Luiz (Chelsea), Philippe Coutinho (Liverpool) ou encore Oscar (Shanghai SIPG). Selon O Globo, l'intermédiaire a dépéché en Europe l'un de ses représentants, un certain Julio Taran, pour discuter avec deux clubs : le Milan AC et le LOSC.

D'après le site brésilien, le montant du transfert a été fixé à 14 millions d'euros minimum. Bertolucci est directement intéressé financièrement par cette vente. L'agent a prêté en mars dernier 6 millions de reals (1,7 million d'euros) à Santos, en échange de quoi le club brésilien lui a accordé un droit exclusif de vente sur deux jeunes joueurs prometteurs de l'effectif : Thiago Maia et Vitor Bueno, un ailier droit de 22 ans qui aurait été lui aussi approché par le LOSC l'hiver dernier. Concrètement, ce "deal" permettra à Bertolucci d'empocher 8% du montant des transferts de ces deux joueurs... à condition qu'ils soient vendus chacun 14 millions d'euros ou plus.


Concurrence à tous les étages

Autant dire que l'intermédiaire a intérêt à faire monter les enchères. D'autant que Giuliano Bertolucci est en position de force vis-à-vis de Santos : selon l'accord négocié, le club brésilien ne pourra pas traiter avec un autre agent sur ces deux dossiers sans son aval, et si ces deux transferts échouent, les dirigeants devront quand même lui verser une commission calculée sur la meilleure offre reçue. Sans oublier que Santos doit obligatoirement lui rembourser le prêt de 1,7 million d'euros avant le 31 décembre prochain. Plus les intérêts (0,9% par mois).

Le LOSC saura-t-il tirer son épingle du jeu ? En tout cas, il faudra faire une meilleure offre que celle du Milan AC, récemment racheté par des investisseurs chinois. Comme nous l'expliquions lundi, le club nordiste doit faire face à une très forte concurrence sur plusieurs cibles potentielles. Le défenseur portugais Ruben Semedo (Sporting du Portugal) est courtisé par quatre clubs anglais aux caisses bien remplies (Newcastle, West Ham, Everton, Southampton) et son tranfert ne devrait pas se négocier en-dessous des 15 millions d'euros. Or, le LOSC n'aurait proposé que 8 millions selon la presse portugaise. Le défenseur urugayen Mauricio Lemos (Las Palmas) et l'ailier droit franco-ivoirien Nicolas Pépé (Angers) sont également dans le viseur de clubs de Premier League avec des tarifs supérieurs à 10 millions voire 15 millions d'euros. Ce mercredi, le journal L'Equipe évoque la piste du jeune ailier gauche sénégalais Ismaïla Sarr (Metz), également courtisé par le Red Bull Leipzig, vice-champion d'Allemagne. Là encore le prix sera élevé : le club lorrain exige 15 millions d'euros pour s'en séparer.


Pour l'instant, Gérard Lopez, propriétaire et président du LOSC, n'a pas souhaité communiquer sur l'enveloppe allouée au mercato d'été. Les Dogues ont peut-être aussi d'autres arguments à faire valoir comme le temps de jeu proposé et bien entendu la présence du nouvel entraîneur Marcelo Bielsa, réputé pour sa capacité à faire progresser les joueurs. Outre les noms déjà évoqués plus haut, plusieurs autres pistes ont également été avancées ces derniers jours dans la presse : Ramy Bensabaini (défenseur, Rennes), Matteo Guendouzi (attaquant, Lorient), Joris Mallet (milieu, Monaco), Chano Boukholda (milieu Monaco) ou encore Diadie Samassekou (milieu, Red Bull Salzbourg). En revanche, celle de l'attaquant turc de Manchester City, Enes Ünal, a désormais du plomb dans l'aile : le jeune buteur, prêté la saison dernière à Twente (Pays-Bas), est arrivé ce mercredi en Espagne où il devrait signer pour le club de Villareal, moyennant un transfert de 14 millions d'euros.   

Rappelons que le marché des transferts débutera officiellement le vendredi 9 juin, dans un peu plus d'une semaine. Il s'agit de la période d'enregistrement des mutations et des contrats mais rien n'empêche les clubs de s'entendre sur des transferts avant cette date. Le mercato s'achèvera le 31 août.   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport mercato