Marc Ingla, directeur général du LOSC, élu au conseil d'administration de la LFP

Marc Ingla en conférence de presse à Luchin en juillet dernier. / © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3
Marc Ingla en conférence de presse à Luchin en juillet dernier. / © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3

Le directeur général du LOSC, l'Espagnol Marc Ingla, a été élu ce mercredi au conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP), a annoncé l'institution présidée par Nathalie Boy de la Tour.
 

Par YF avec AFP

Elu au collège des représentant des clubs de Ligue 1, en remplacement de Bertrand Desplat dont le club Guingamp a été relégué la saison dernière, Marc Ingla côtoiera notamment Nasser Al-Khelaïfi (Paris SG), Jacques-Henri Eyraud (Marseille) ou Waldemar Kita (Nantes) au sein du conseil d'administration de la LFP .
 

"Notre objectif partagé et notre travail est d'activer tous les leviers qui doivent permettre la croissance de notre championnat ainsi que son rayonnement à l'étranger, à la hauteur des nombreux talents et atouts dont il dispose", a réagi dans un communiqué Marc Ingla, directeur général du LOSC depuis le son rachat par Gerard Lopez en janvier 2017. Il est également actionnaire minoritaire (20%) de Victory Soccer, la holding londonienne du club nordiste.
 
 

Homme d'influence et de réseaux


Âgé de 53 ans, cet homme d'affaires, natif de Barcelone, s'est d'abord spécialisé dans les nouvelles technologies, avant de devenir vice-président du FC Barcelone de 2003 à 2008, prenant en charge le département marketing. Après avoir échoué à être élu président du club catalan en 2010, il a rejoint Mangrove Capital Partners, une société d'investissement luxembourgeoise dont Gerard Lopez est le co-actionnaire principal.

Ensemble, ils ont créé deux fonds d'investissement spécialisés dans l'acquisition de droits économiques de joueurs (MPI et MPII en association avec le club anglais de Manchester City), la fameuse tierce propriété (TPO) interdite en 2015.
 

Avec Mangrove, Marc Ingla avait aussi lancé une agence de management de joueurs, Kick Partners, aujourd'hui dissoute, et tenté d'entrer au capital de plusieurs clubs de football (RC Lens et OGC Nice notamment), sans succès.
 

De ses années au FC Barcelone, Marc Ingla a conservé un bon carnet d'adresses et un solide réseau catalan. Il est ainsi proche de Ferran Soriano, le directeur exécutif de Manchester City, mais aussi de Raul Sanllehi, le nouveau patron du football à Arsenal, ou encore de Jaume Roures, le co-fondateur deMediapro qui a acquis les droits de diffusion de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 pour 1,153 milliard par saison.

Marc Ingla aurait d'ailleurs joué un rôle important dans ce deal très juteux entre le groupe audiovisuel espagnol et la LFP qui va bientôt irriguer l'ensemble du football français.
 

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus