Le volley club de Marcq-en-Baroeul a monté son groupe de Ligue A féminine pour la prochaine saison

Les volleyeuses ( les Louves) de Marcq-en-Baroeul attaqueront à l'automne leur 3è saison consécutive en Ligue A féminine, l'élite nationale. Sans faire de bruit, le VCMB a constitué un effectif solide, en conservant les trois-quarts du groupe 2019-2020, toujours dans l'objectif d'intégrer le top 8.

Les louves de Marcq-en-Baroeul avant leur match en janvier contre Saint-Raphaël. Le groupe sera renouvelé.
Les louves de Marcq-en-Baroeul avant leur match en janvier contre Saint-Raphaël. Le groupe sera renouvelé. © Jean-Marc Devred

Depuis mardi 16 juin, le Volley club de Marcq-en-Baroeul a fixé l'effectif qui évoluera la saison prochaine en Ligue A féminine, l'élite du championnat français, définitivement interrompu le 10 avril dernier.

Malgré le confinement, les dirigeants autour du président Vincent Joly, du vice-président Gauthier Deranville et de l'entraîneur Thibault Gosselin, ont pu mener rapidement leur recrutement à terme, car il avait commencé dès cet hiver. De plus, le groupe n'a été renouvelé qu'à 25%. " Au moment du confinement, il ne nous restait plus qu'une joueuse à trouver", explique ainsi l'entraîneur marcquois.

Changement dans la continuité

Quatre joueuses sont parties; quatre autres sont arrivées durant cette période très spéciale. C'est le secteur stratégique de la passe qui a totalement changé. La Péruvienne Zoila La Rosa et la jeune Maëlle Lefebvre ont quitté Marcq pour aller respectivement à Mougins (LAF) et Calais (championnat Elite). Elles sont remplacées par l'internationale belge Aziliz Divoux et la jeune française Loane Motta-Paes.

La première évoluait la saison dernière à Aachen (Aix-la-Chapelle), en Allemagne. Agée de 25 ans, cette passeuse qui a la double nationalité, connaît bien le championnat français puisqu'elle a joué deux saisons à Paris et une à Mulhouse, où elle a été désignée meilleure passeuse de LAF. 

" La passe sera notre principal chantier de l'été"...

Thibault Gosselin, entraîneur du VCMB

Cette joueuse de qualité sera épaulée par une jeune passeuse, Loane Motta-Paes (20 ans), en provenance de Rennes. C'est la fille du nouvel entraîneur du TLM Mauricio Paes. Née de parents brésiliens, Loane est une Bretonne de Saint-Brieuc. Elle vient dans le Nord en même temps que son père, dans l'optique de poursuivre sa progression.

"Notre principal changement vient de la passe", confirme Thibault Gosselin. " Ce sera notre grand chantier de l'été. La passe est un poste difficile à intégrer. Mais avec Aliziz en numéro 1, et Loane, si l'osmose se réalise, le groupe sera plus fort".

Le VCMB change aussi une réceptionneuse-attaquante, et une centrale. Sur le premier poste, Lucie Dekeukelaire part à Nantes où elle va jouer libero. Elle est remplacée par Manon Moreels (19 ans). Originaire de Lens, celle-ci a été formée à Harnes avant d'intégrer France Avenir 2024. Et c'est avec le pôle espoirs national que Manon a déjà intégré l'équipe de France lors des qualifications du championnat d'Europe. La jeune Artésienne signe son premier contrat professionnel avex le VCMB.

Pour le poste de centrale, Chloé Lesénéchal (31 ans) remplace Valentine Mortreux, partie à Terville. C'est en fait un retour pour cette joueuse de Villejuif puisqu'elle a joué deux saisons à Marcq (2016-2018) durant lesquelles elle a contribué à la montée du VCMB en Ligue A. 

Les Louves après leur victoire contre Saint-Raphaël.
Les Louves après leur victoire contre Saint-Raphaël. © Jean-Marc Devred

Avec la libero péruvienne Vanessa Palacios, la pointue belge Karolina Goliat, les centrales Clarivett Ylescas et Kristina Yordanska, et les réceptionneuses-attaquantes Alessandra Guerra-Franco, Julie Mollinger et Margarita Martinez, l'effectif professionnel comptera bien onze joueuses. Un groupe très international (6 nationalités) qui mêle expérience et jeunesse. " Nous n'avons pas fait de folies et nous sommes sereins", confie Thibault Gosselin. "Notre volonté était de conserver une ossature forte. Nous sommes le club le plus stable de cette intersaison en Ligue A.. "

Préparation plus longue

L'entraîneur marcquois se projette sur l'avenir, même s'il ne connaît pas encore la date de reprise du championnat, qui se situera probablement entre fin septembre et mi-octobre." Nous n'attendons pas le calendrier pour fixer notre programme de préparation". Les joueuses, qui sont déjà  toutes à Marcq (y compris les Sud-Américaines qui sont restées en France durant le confinement), ont entamée une remise en forme physique individuelle. Après une période de vacances en juillet, elles devraient se retrouver pour la reprise de l'entraînement le 30 juillet à la salle Saint-Exupéry. "Nous prévoyons une période préparation de 10 semaines, contre 6 les années précédentes. Après cette très longue coupure, nous avons vu que les blessures étaient très nombreuses dans les compétitions d'autres sports qui ont reprises", constate Thibault Gosselin.

Son également programmés un stage au Touquet à partir du 17 août, et une série de matches amicaux. Deux rencontres sont déjà fixés contre Gand les 5 et 6 septembre, plus un tournoi à la mi-septembre à Quimper." Je cherche encore deux matches pour le mois d'août", termine l'entraîneur marcquois.

Sur l'objectif, Thibault Gosselin reste prudent. Après être parvenu en 1/2 finale des play-offs en 2019, le VCMB a terminé 7è cette saison, avant l'interruption du championnat. Logiquement, le club marcquois veut rester dans le top 8 français, pour parvenir en Coupe d'Europe d'ici 2023, comme nous l'avait confié le président Vincent Joly le 10 avril. 

Sans faire de bruit, les Louves poursuivent leur progression dans la sérénité. Et même les difficultés économiques engendrées par la crise sanitaire ne semblent pas trop perturber le club de la métropole lilloise. Les partenaires publics, mais aussi privées, auraient déjà confirmé leur soutien pour la saison prochaine. C'est le résultat d'une bonne gestion à la fois sur les plans sportifs et financiers.

L'effectif féminin 2020-2021

Passeuses: Aziliz Divoux  5Belguqe, France); Loane Motta-Paes (France).

Libero: Vanessa Palacios (Pérou).

Pointue: Karolina Goliat (Belgique).

Centgrales: Chloé Lesénéchal (France); Clarivett Yllescas (Pérou); Kristina Yordanska (Bulgarie).

Attaquantes réceptionneuses: Alessandra Guerra-Franco (Brésil, capitaine); Margarita Martinez (Colombie); Julie Mollinger; Manon Moreels (France).

Entraîneur: Thibault Gosselin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
volley-ball sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter