Maubeuge : la salle Sthrau, trésor de l'art déco, inaugurée ce jeudi matin, après deux ans de travaux de rénovation

© MAXPPP
© MAXPPP

Classée monument historique, la salle Sthrau à Maubeuge a été inaugurée, ce jeudi, en présence de la secrétaire d'État Geneviève Darrieussecq. La ville a dû faire appel à une souscription, en plus des fonds publics, pour rénover la salle, dont l'histoire est intimement liée à la sienne.

Par Hélène Tonneillier

Ce matin, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, était à Maubeuge, en marge du déplacement présidentiel pour inaugurer la Salle Sthrau, qui va rouvrir après des mois de travaux.
 
Découverte de la salle Sthrau de Maubeuge rénovée
Découverte de la salle Sthrau de Maubeuge rénovée

Il en aura fallu du temps (et de l'argent), pour que la salle Sthrau retrouve son faste d'antan. Fermée en 1998, la ville a mis plusieurs années et lancée une souscription, via la Fondation Patrimoine notamment, fait appel à des mécènes, pour financer les 5 millions de travaux nécessaires à la restauration de la salle de bal. Un gros chantier pour un lieu chargé d'Histoire.
Façade de la salle Sthrau, de Maubeuge.
Façade de la salle Sthrau, de Maubeuge.
Salle Sthrau Maubeuge en salle de musique.
Salle Sthrau Maubeuge en salle de musique.

Édifiée en 1624, cette chapelle du collège des Jésuites a été désacralisée à la Révolution française. Elle a ensuite servie d'écuries, de cour de récréation, de bibliothèque et enfin de salle de musique, avant d'être en grande partie détruite en 1914 par les bombardements allemands.

Seuls les murs ont subsisté et ont servi à en faire un projet d'architecture innovant pour l'époque. En 1925, la ville confie à l'architecte Henri Lafitte le défi de reconstruire et de sublimer l'édifice. "L'idée ça va être de créer à l'intérieur un décor plus foisonnant, en couleurs, en matériaux, pour créer une salle de spectacle assez unique. On va créer une coque en béton, qui va être insérée à l'intérieur de la maçonnerie, et on va décliner tout ce décor en ferronerie, en verre, en céramique, sur le principe de l'Art Déco, avec des couleurs très vives...", explique Blanche Bardon, chargée du projet de restauration à la Ville de Maubeuge.
Les artisans qui oeuvrent à la restauration de la salle Sthrau de Maubeuge

Lors de l'inauguration en 1927, le public découvre avec émerveillement une salle des fêtes de style Art Déco, organisée sur deux niveaux, une salle de musique et sous une somptueuse verrière à l'étage, une salle de bal. Jusqu'à sa rénovation, elle est demeurée une salle de spectacle prisée des Maubeugeois. Chacun y a ses souvenirs, comme cet habitant, qui est aussi l'un des mécènes, Jean-Philippe Nallenne, directeur général de la Mutuelle Libre Choix Maubeuge : " j'ai vécu des booms, ici. On faisait les premières booms, ici, dans les années 1970", raconte-t-il.
La salle Sthrau, un bijou du patrimoine architectural de Maubeuge

Pendant presque 20 ans, la salle, qui ne pouvait plus être utilisée pour des raisons de sécurité, s'est considérablement détériorée, en témoignent ces photos prises avant le lancement des travaux :
© Fondation Patrimoine
© Fondation Patrimoine
© Fondation Patrimoine
© Fondation Patrimoine
 
© Fondation Patrimoine
© Fondation Patrimoine
Vingt-huit compagnons du devoir ont oeuvré durant plusieurs mois sur le chantier, pour retrouver le charme des décors, les couleurs utilisées à l'origine. Le chef d’équipe verrerie, Jonathan Deman, explique ainsi que la coupole a été refaite avec de l’ancien verre armé coloré. La restauration de la coupole, emblématique de la salle, a nécessité d'utiliser des verres venus du Brésil, de Roumanie ou de Russie. 

La réouverture au public de ce lieu emblématique est donc un véritable événement pour les habitants de la ville.
 

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : le wagon de l'armistice

Les + Lus