Municipales à Comines : comment une tête de liste élue ne devient pas maire et porte plainte contre 3 colistiers

Situation inédite à Comines, Alexis Houset, tête de liste victorieuse aux municipales, n'a pas été élu par sa majorité au conseil municipal. Il se dit "victime d'un complot" et porte plainte contre plusieurs de ses colistiers, dont Eric Vanstaen, maire élu de la commune.

Alexis Houset avait été élu avec 44,96 % des voix et remporté 24 des 33 sièges du conseil municipal le 28 juin.
Alexis Houset avait été élu avec 44,96 % des voix et remporté 24 des 33 sièges du conseil municipal le 28 juin. © Facebook
Alexis Houset, tête de la liste "Un souffle d'avenir pour Comines" (DVC), avait remporté les élections municipales du 28 juin avec 44,96 % des suffrages. Il devait logiquement être élu maire lors de la première séance du conseil municipal ce dimanche 5 juillet. 
© FRANCE 3
Mais le matin du conseil municipal, à quelques heures de l'échéance, il a averti ses électeurs sur sa page Facebook qu'il ne serait probablement pas élu à la tête de la commune. "J’ai découvert cette semaine la réalisation d’un complot mis en œuvre depuis des mois", a-t-il annoncé.

Alexis Houset met en cause trois de ses colistiers, Litcia Morandini, Michel Sence et Eric Vanstaen, respectivement deuxième, troisième et cinquième de la liste élue, qui l'auraient trahi "en créant des alliances de l’ombre avec l’opposition." Ce que dénonce le maire qui dit n'avoir reçu que les voix de la majorité.

Un "vol démocratique" et une usurpation d'identité 

Le candidat victorieux des municipales dénonce "un vol démocratique" et annonce avoir porté plainte pour "diffamation, harcèlement moral, menaces, atteintes à la vie privée et usurpation d'identité" contre Litcia Morandini, Michel Sence et Eric Vanstaen. De graves accusations démenties par les intéressés, qui parlent de "propos diffamatoires". "Je vous assure de l’intransigeance dont je ferai preuve à ce sujet,"assure le nouveau maire sur la page Facebook de la ville.

Eric Vanstaen élu à la tête de la commune

Le nouveau maire, Eric Vanstaen, policier, cinquième de la liste élue, a donc été choisi par les conseillers municipaux en séance. Il a été élu avec 18 voix, contre 4 pour Alexis Houset, 2 nuls et 9 abstentions. Le nouveau maire a fait savoir aux habitants qu'il appliquerait le programme pour lequel l'équipe a été élue.

"Elire un maire demande une confiance en un savoir-être, dont Alexis Houset n'a pas fait preuve dans la campagne", explique la directrice de cabinet d'Eric Vanstaen. Selon elle, Alexis Houset a fait lors de cette très longue campagne "de la manipulation d'opinion, de la désinformation". Dans les exemples de désaccord, elle dénonce la non volonté de la tête de liste de rembourses ses colistiers, des frais de campagne avancés. 

À l'issue du vote, Alexis Houset et une de ses colistières ont décidé de quitter le conseil municipal de Comines. Alexis Houset reste toutefois, le représentant de Comines à la MEL. Le maire espère donc trouver un terrain d'entente, affichant "la volonté de travailler ensemble pour Comines".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter