• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Orchies : Axel Lejeune, un apprenti pâtissier en route pour conquérir les papilles des Français

Axel Lejeune, apprenti pâtissier, représentera les Hauts-de-France pour la finale nationale du dessert / © Axel Lejeune
Axel Lejeune, apprenti pâtissier, représentera les Hauts-de-France pour la finale nationale du dessert / © Axel Lejeune

Mardi aura lieu la finale nationale de la 45e édition du championnat de France du dessert. Axel Lejeune, 18 ans, en formation continue au lycée La Providence de Orchies représentera les Hauts-de-France avec son dessert "Baie Mango et son jardin japonais". 

Par Noémie Javey

"Un dessert ne sera jamais parfait parce qu'il ne pourra jamais plaire à tout le monde". Par ses mots, Axel Lejeune, 18 ans, en formation continue de pâtisserie au lycée La Providence de Orchies, réfute l'idée qu'il puisse un jour aboutir à la perfection avec son dessert. Il présentera pourtant sa "Baie Mango et son jardin japonais" en finale nationale du championnat de France de dessert qui aura lieu à Montpellier mardi prochain.

Cette recette, il l'a travaillé, retravaillé et encore peaufiné pendant plus de dix mois. "J'ai commencé à l'élaborer en juin. J'ai d'abord cherché des saveurs, puis travaillé les grammages. Il suffit qu'on change un grammage et tout peut changer. Une recette demande beaucoup de travail".

Tellement qu'après la finale régionale, Axel Lejeune a eu droit à un délai de quinze jours pour parfaire son dessert en fonction des retours du jury. "Je pouvais améliorer la recette après avoir reçu leurs avis. Par contre, j'avais interdiction de toucher au visuel. C'est important de prendre en compte l'avis des autres, parce que tout seul, on peut vite avoir l'impression qu'on tient le truc, alors que non."

Un concours pour se dépasser

Sa formation actuelle lui permet d'ouvrir son horizon culinaire "J'ai pu découvrir des nouvelles saveurs, que je préfère désormais aux fruits ou au légumes" mais aussi de sortir de sa zone de confort. "On ne peut pas toujours cuisiner des produits que l'on aime. La dernière fois, j'ai dû travailler du chèvre. On apprend à aimer le produit malgré tout car on nous demande de garder le produit tel quel et de l'améliorer."

Axel Lejeune ne regrette absolument pas sa participation à ce championnat malgré le stress qui monte à l'approche de la finale. "Ce concours, c'est que du positif. C'est très formateur car on est au contact de beaucoup de personnes connues et on apprend beaucoup sur soi". Pour pousser les candidats dans leurs retranchements, le concours comporte deux épreuves dont celle des paniers. Le candidat n'a alors pas le choix des produits et doit composer une recette dans un temps limité. 

Les résultats de la finale nationale seront connus à partir de mecredi, 18 heures

 

Quelles sont les épreuves de cette finale nationale ?

Les jurys de la finale nationale seront présidé par le "roi du macaron", Pierre Hermé, élu meilleur pâtissier du monde en 2016. Ils devront départager huit candidats originaires des quatre coins de la France. La finale se divise en trois épreuves : 

  • une épreuve écrite d'une durée de seize minutes
  • l'épreuve du dessert à l'assiette : les candidats devront réaliser leur dessert de sélection qu'ils ont inventé et déjà réalisé à la finale régionale. 
  • l'épreuve du panier : les candidats devront cette fois-ci élaborer un nouveau dessert à partir de produits et d'un thème imposé par le président des jurys. 

Sur le même sujet

Fatou : "C'est vrai que ça a une mauvaise image, Amiens Nord..."

Les + Lus