• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le plus jeune finisher du Paris-Roubaix 2018 contraint d'abandonner sa carrière

© MaxPPP
© MaxPPP

Le jeune cycliste pro Tanguy Turgis doit abandonner sa carrière professionnelle à cause d'une malformation cardiaque. En avril dernier, il était devenu, à 19 ans, l'un des plus jeunes finishers de l'histoire du Paris-Roubaix.

Par V.G. avec AFP

Il avait battu un record vieux de 79 ans. En avril dernier, Tanguy Turgis, 19 ans à l'époque, terminait le Paris-Roubaix et devenait l'un des plus jeunes cycliste à boucler l'Enfer du Nord. Six mois plus tard, il est contraint d'abandonner sa carrière professionnelle. La raison ? Une malformation cardiaque qui pourrait mettre sa vie en danger en cas d'efforts trop intenses. 

Je ne peux plus faire de sport de haut-niveau et c'est comme si tout s'écroulait.

La pilule est dure à avaler pour le jeune sportif. "Même si je pourrai encore rouler à allure modérée et partager quelques sorties avec mes proches, je ne peux plus faire de sport de haut niveau et c'est comme si tout s'écroulait", a-t-il expliqué.

Alors qu'il avait rejoint l'équipe cycliste professionnelle Cofidis en tant que stagiaire en 2017, il avait signé son premier contrat avec une équipe professionnelle à la rentrée en rejoignant les Bretons de Vital Concept.
 


Le manager général de l'équipe bretonne, Jérôme Pineau, a tenté de positiver : "Cette nouvelle met fin aux rêves d'un gamin et c'est d'une tristesse infinie. Mais nous avons, heureusement, bénéficié de la compétence de professionnels qui nous ont permis d'éviter de vivre un drame comme le sport en connaît parfois."
 

Des maladies cardiaques qui coûtent parfois la vie aux jeunes cyclistes


L'annonce de la fin de carrière de Tanguy Turgis est arrivée au moment même où on apprenait la mort du coureur cycliste belge Jimmy Duquennoy, décédé vendredi soir à l'âge de 23 ans, à la suite d'un arrêt cardiaque.

En avril dernier, c'était son compatriote Michael Goolaerts, 23 ans lui aussi, qui décédait à la suite d'un malaise cardiaque sur les routes du Paris-Roubaix. En 2016, un autre coureur belge, Daan Myngheer, membre de l'équipe Roubaix Lille Métropole, lui aussi âgé de 23 ans, avait également perdu la vie après un problème cardiaque lors du Critérium international.

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus