Royaume-Uni : trois hommes condamnés pour avoir fait passer des migrants de France en Angleterre

Une vue aérienne du port de Folkestone. / © JOH FIELDING / FLICKR
Une vue aérienne du port de Folkestone. / © JOH FIELDING / FLICKR

Trois passeurs de migrants ont été condamnés à des peines de prison pour trafic d'être humains après avoir fait passer trois adolescents vietnamiens et un jeune homme de France au Royaume-Uni, a annoncé la police londonienne jeudi.

Par AFP

"Les victimes de cette infraction étaient de jeunes hommes vulnérables" a souligné Neil Ballard, un responsable de la police de Londres, dans un communiqué, expliquant qu'ils avaient voyagé depuis les plages françaises à bord d'un bateau gonflable.

Celui-ci était en mauvais état et il n'y avait ni signaux lumineux ni radio d'urgence, ce qui le rendait "invisible" aux bateaux qui passaient dans la zone, l'une des voies de navigation les plus fréquentées au monde.

"Le bateau s'est dirigé vers les côtes britanniques une nuit d'hiver, mettant les victimes vulnérables dans une situation terriblement effrayante et dangereuse", a déclaré le responsable de la police.

L'enquête, réalisée en novembre 2017, avait été menée en coopération entre les gardes-côtes et les douanes britanniques et leurs homologues français, a-t-expliqué.

Christian King et Henry Dunn, tous deux âgés de 38 ans, ont été condamnés chacun à neuf ans de prison par un juge du tribunal de Snaresbrook, dans l'est de Londres, tandis que James Davis, 31 ans, le seul qui a plaidé coupable, a été condamné à quatre ans et demi de prison.
 


Les quatre vietnamiens - âgés de 14, 15, 16 et 23 ans - avaient été emmenés au Royaume-Uni. Ils ont été interceptés par la police sur l'autoroute près du port de Folkestone. James Davis et Christian King ont été arrêtés et Henry Dunn s'est rendu à la police quelques mois plus tard. 

Des centaines de migrants tentent chaque année d'entrer au Royaume-Uni par la Manche. Début novembre, les douanes britanniques ont annoncé avoir intercepté un bateau transportant 22 personnes, quelques jours seulement après la découverte des corps de 39 migrants vietnamiens - 31 hommes et huit femmes - dans un camion réfrigéré à l'est de Londres.

Sur le même sujet

Les + Lus