Tempête Eunice : en vigilance orange, les littoraux du Nord et du Pas-de-Calais prennent leurs précautions

Publié le
Écrit par Yacha Hajzler .

Les littoraux du Nord, et du Pas-de-Calais, sont particulièrement exposés au vent de la tempête Eunice, avec des rafales annoncées à 140km/h. Villes et préfectures mettent en place une série de précautions propres à la côte.

Le Nord et le Pas-de-Calais ont été placés en alerte orange, alors que la tempête Eunice s'approche du littoral. Sur la côte, des rafales vents à plus de 130km/h sont annoncés, une perturbation majeure qui devrait prendre corps en début d'après-midi.

Des vagues "de submersion" attendues sur le littoral

Ce 17 février, la préfecture donnait déjà des conseils spécifiques aux habitants du littoraux et aux touristes, qui pourraient être tentés par le spectacle de la mer déchaînée. "Ne vous promenez pas sur le littoral" ; "Ne prenez pas la mer mais si vous devez sortir, prenez vos équipements de sécurité (gilets...) ; "Ne pratiquez pas de sport nautique et ne vous baignez pas" ; "vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord, ne restez pas à bord" enjoint par exemple le préfet.

Il recommande également aux campings du littoral de ranger ou de fixer les objets sensibles au vent, et qui pourraient entraîner des blessures en filant au vent.  Eunice risque aussi de provoquer ce que l'on appelle des "vagues de submersion", susceptibles d'inonder une partie du littoral. 

Des gymnases ouverts pour les personnes sans abri

Les villes du littoral adoptent elles aussi leurs propres mesures de précautions. Wimereux, par exemple, a annulé son marché hebdomadaire au vu des conditions météorologiques, et fermé l'accès à la digue. A Calais, le trafic transmanche a été suspendu jusqu'à nouvel ordre : le dernier ferry est rentré au port aux alentours de 10h30. Le préfet de région, Georges-François Leclerc, a également annoncé sur France Bleu avoir pris en charge la situation des réfugiés du littoral, en demandant aux maire du Dunkerquois d'ouvrir des gymnases pour les accueillir, dès le 17 février.

"Cet événement est double. On a eu une première tempête de mercredi à jeudi, et aujourd'hui des pointes assez violentes. Nous avons déjà mis à l'abri plusieurs personnes à la rue, jusqu'à 200. Des bus font les aller-retour pour proposer cette mise à l'abri à toutes les personnes qui le souhaitent" a précisé le préfet, interviewé par nos confrères de France Bleu Nord

Sur la côte du Royaume-Uni, c'est l'alerte rouge qui a été déclenchée, le plus haut niveau d'alerte. Des vents jusqu'à 160km/h sont attendus. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité