Valenciennes : pour lutter contre Alzheimer, des patients d'une maison de retraite prennent le train

Thérapie du voyage à la maisond de retraite de Valenciennes
Marcel,82 ans, part en voyage à bord d'un train... qui part d'une maison de retraite de Valenciennes. - Noémie Lambert/Pascale Conte

Soigner les patients atteints de la maladie d'Alzheimer en les emmenant en voyage... sans bouger de l'établissement de soin. C'est le pari de la maison de retraite Notre Dame de la Treille, à Valenciennes. Une thérapie qui a déjà fait ses preuves.

Par F.E

Les personnes atteintes d'Azlheimer perdent peu à peu la mémoire sur leur propre passé et sur les personnes qui les entourent.

Pour les aider à stimuler leurs souvenirs, la maison de retraite Notre Dame de la Treille à Valenciennes a fait installer  dans ses locaux une pièce minutieusement décorée et agencée comme un hall de gare. 

A 82 ans, Marcel patiente quelques minutes avant de monter à bord d'un train tout aussi réaliste que la gare, accompagné par son aide-soignante. Il part en voyage vers une destination fictive pour 15 minutes.

Pendant le trajet, lui qui parle habituellement peu fait la conversation et se remémore son métier tout en regardant le paysage défiler par la fenêtre. Les images ont été filmées et donnent l'illusion parfaite de voir passer des quais de gare et des paysages des Hauts-de-France.

Renouer le contact


Cette "thérapie du voyage" née en Italie et en Suisse a déjà fait ses preuves. Pour les résidents susceptibles de fuguer ou de difficilement s'ouvrir à la discussion ou aux repas, cette escapade a des effets positifs sur la gestion de leur stress, de leur concentration et de leur sociabilité.

Le voyage fictif a aussi permis, avec les résidents réceptifs, de diminuer jusqu'à 40 % l'utilisation de médicaments. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus