• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Apollo : le Valenciennois André Darcheville, présent à la Nasa, nous raconte la mission spatiale

André Darcheville est le seul Français à avoir assisté en direct au décollage d'Apollo 11, en 1969. / © Capture d'écran France 3
André Darcheville est le seul Français à avoir assisté en direct au décollage d'Apollo 11, en 1969. / © Capture d'écran France 3

Il y a 50 ans, il était à Houston, dans le poste de commandement de la NASA. André Darcheville, journaliste scientifique à l'époque, est le seul Français à avoir assisté en direct au décollage d'Apollo 11. À 95 ans, le Valenciennois nous raconte son plus beau souvenir.

Par Laura Lévy

André les chérit comme des reliques sacrées. Sous vide depuis 1969, de la salade de saumon, du pain à la cannelle, et des gâteaux secs. L'un des repas lyophilisé servi aux astronautes d'Apollo 11.


Armstrong n'arrivait pas à se poser


Un souvenir parmi d'autres rapporté de Houston par André Darcheville. Lorsque Neil Armstrong pose son pied sur la Lune, la plupart des Français sont devant leur poste de télévision. André, ingénieur en télécommunications et journaliste scientifique, est le seul à suivre l'événement depuis le poste de commandement de la Nasa. Il se souvient de l'alunissage et de la tension qui régnait dans le PC.
 
Apollo : le Valenciennois André Darcheville, présent à la NASA, nous raconte la mission spatiale
Reportage de Laura Lévy et de Bertrand Théry

"Au moment où il va se poser, un hurlement : 'Je ne peux pas me poser, j'ai un problème." Mais Armstrong garde les commandes et trouve le moyen de se glisser sur le côté. Deuxième hurlement : 'Je me pose, c'est possible !' Et on en parle plus !, raconte André, âgé de 95 ans. C'est fou de voir ça... Le moment où il ne va peut-être pas se poser, tout monde est là, la bouche ouverte. À ce moment-là, c'est la fête, ça hurle, ça s'embrasse, c'est un moment pour moi d'inimaginable."

Sur son ordinateur se trouvent des centaines de photos de ce moment historique, dont certaines sont inédites. On y voit notamment l'intérieur de la capsule et l'habillage des astronautes. Invité par un responsable de la Nasa avec lequel il avait sympathisé, le Nordiste a conscience d'avoir été privilégié.

"J'allais me balader partout, ils m'avaient même loué une voiture pour que je puisse me déplacer ocmme je voulais. J'avais un badge, identique à celui des employés de la Nasa, et je pouvais pénétrer n'importe où", se souvient-il.

André Darcheville a depuis assisté à de nombreux lancements de fusées dans l'espace. Mais ce 21 juillet 1969 restera l'un de ses plus beaux souvenirs.

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus