VIDEO. Avesnois : les champs et vergers subissent le manque d’eau

L'ensemble du milieu agricole du sud du département du Nord a bien du mal à faire face aux fortes chaleurs et à la canicule.

Les cultures sont desséchées à cause des faibles précipitations.
Les cultures sont desséchées à cause des faibles précipitations. © MAXPPP
Les agriculteurs du Nord tirent la sonnette d'alarme. La canicule et la sécheresse se ressentent sur l’exploitation. Les fortes chaleurs ont causé d'importants dommages sur la production agricole et alimentaire.

 

Des pommes desséchées


Le verger Christophe Tellier, arboriculteur, est soumis à un intense stress hydrique depuis trois mois auquel s'ajoutent les conséquences des journées de pics de chaleur.

Ses pommes ont flétri, cuisant sous le soleil, avant de tomber au sol en ne laissant à cet arboriculteur que des résidus de pommes qui ne font que contaminer le reste de la récolte. La sécheresse de 1976 est dans tous les esprits. 
 
Canicule : les agriculteurs victimes de la sécheresse
Canicule : les agriculteurs victimes de la sécheresse © France 3

 

Les récoltes de maïs impactées

En s'approchant des champs de maïs, on s'aperçoit que les feuilles ne sont plus vertes, mais jaunes. Au toucher, elles sont sèches. Le sol, lui, est craquelé.

"Le maïs fait normalement entre trois et quatre mètres. Là vous le voyez il est à deux mètres et les épis sont vides à l'intérieur. Et je n’ai pas de carotte.", se désole Jean-Luc Perrat, agriculteur. Résultat : au moins la moitié de son rendement sera impacté.
 
Restriction de l'usage de l'eau dans 23 communes de la Somme
Restriction de l'usage de l'eau dans 23 communes de la Somme © Maxppp

Avec la sécheresse, les agriculteurs ont surtout du mal en ce moment à préparer leurs terrains pour les semis de l'an prochain. Le travail du sol a pris beaucoup de retard.

Météo France a prévu de la pluie dans la semaine. Pas sûr pourtant que cet épisode suffira à relancer ou sauver les productions agricoles dans ce canton.
 
Les champs et vergers en manque d’eau
>> Yves Arsenal et Bertrand Théry
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie sécheresse météo