VIDÉO. Braderie de Lille : la sécurité de l'édition 2019 en cinq chiffres

Publié le Mis à jour le
Écrit par Q.V avec Somaya Aqad

Cette année encore, on attend près de deux millions de personnes.

Plots de béton, renforts policiers... Plus que quelques jours avant de voir le centre de Lille se transformer en bunker sous haute surveillance. Depuis la reprise de la Braderie de Lille, le dispositif de sécurité se renforce un peu plus chaque année.

 

"Le plus haut niveau de sécurité possible"


L'édition 2019, pour laquelle on attend près de 2 millions de personnes, n'y échappe pas.  "On a mis tout ça en place pour avoir le plus haut niveau de sécurité possible" confie Jacques Richir, adjoint de Martine Aubry. La preuve en cinq chiffres :
  • 26 points d'accès surveillés
  • Près de 1000 blocs de béton pour empêcher toute intrusion de véhicule
  • 3000 agents des forces de l'ordre
  • dont 700 agents des CRS
  • et 853 agents des serviecs de secours (Samu, pompiers, secouristes)
 
Le préfet du Nord, Michel Lalande, insiste lui sur la surveillance aérienne "qui sera assurée par deux vecteurs aériens : d'une part un avion de la Police aux frontières (PAF) muni de caméras, dont les images seront retransmises dans les différents centres de surveillance, et d'autre part un moyen hélicoptère de la gendarmerie nationale".
 

Le secteur de la Braderie sera fermé à la circulation à compter de vendredi 30 août, 16H, jusque dans la nuit de dimanche à lundi.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité