VIDEO. Coronavirus : des robots humanoïdes mis à la disposition de maisons de retraite du Nord pendant le confinement

Une trentaine de robots "compagnons" sont mis gratuitement à la disposition des EHPAD du Nord. "Cutii", le premier robot humanoïde commercialisé en France va permettre aux résidents confinés de communiquer à distance avec leurs proches. Une initiative gratuite de son concepteur.

Des robots interactifs et autonomes, mis gratuitement à la disposition des Ehpad du Nord
Des robots interactifs et autonomes, mis gratuitement à la disposition des Ehpad du Nord © Cutii
Cutii, c'est un robot compagnon, conçu à Roubaix, par la startup CareClever. Avec le confinement, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, plus de visite pour les résidents des maisons de retraite. C'est pourquoi, ce robot humanoïde de première génération, sera mis à disposition d’une vingtaine d’Ehpad dans le département du Nord avec pour mission de recréer du lien social.
 

Une initiative gratuite


Avec ce robot, il sera possible aux personnes agées, confinée dans leur chambre, de converser facilement en vidéo avec un proche. Une façon efficace de rompre l'isolement des seniors.

Le concepteur, Antoine Bataille explique vouloir avec cette offre gratuite, contribuer à aider à maintenir le lien des personnes âgées en cette période de confinement : "Ça fait plaisir de pouvoir être solidaire, de pouvoir apporter notre contribution à tous ces gens vulnérables et fragiles. On fait au moins un travail utile et on peut nous tester notre robot Cutii en grandeur nature. Un réel besoin dans cette période de crise."

 

À la livraison, le robot est désinfecté et laissé dans un endroit confiné pendant vingt-quatre heures.
 

Premier robot humanoïde commercialisé en France


Ce produit innovant, fabriqué chez Novatec, à Lannion, a été lancé par la startup roubaisienne en 2017, et déjà destiné aux personnes âgées. Facile à manipuler, le personnel des EHPAD est formé en moins d'une demi-heure et "cutii", le petit robot mis rapidement à la disposition des occupants de l’établissement.

"L’objectif c’est que Cutii puisse en 15 minutes être expliqué à un senior à domicile donc c’est assez simple, en plus on utilise la commande vocale. Donc à partir du moment où on sait s’exprimer et discuter, on peut utiliser Cutii. on a un animateur dans la maison de retraite qui va être référent, le baby sitter deCutii en quelque sorte", précise Anaïs Chartier, chargée de développement au sein de Careclever.  "En plus, il se déplace, il n’y a pas besoin de le toucher."

 
Le robot Cutii, mis gratuitement à la disposition de résidents dans les Ehpad


Une trentaine de ces appareils disponibles sont donc proposés gratuitement aux différents EHPAD de Roubaix et Tourcoing. La société ayant été contrainte de stopper ses livraisons aux particuliers alors que le lancement auprès du grand public devait démarrer en février prochain. Une commercialisation proposée à 90€ par mois.
 

Durant cette crise, cet équipement s'avére utile pour les résidents et une aide pour les employés, car ce robot peut proposer des activités de toutes sortes, envoyer des sms, des photos ou consulter un médecin à distance. D'autres robots vont être fabriqués en Bretagne afin d'être livrés à d'autres EPHAD, pressés d'accueillir à leur tout Cutii, le petit robot...
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
robotique économie innovation personnes âgées société famille