• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

ESBVA : une rentrée en effectifs réduits pour les “Guerrières”

ESBVA, reprise de l'entraînement. / © Maxppp
ESBVA, reprise de l'entraînement. / © Maxppp

Les vacances sont également terminées pour les basketteuses de Villeneuve d'Ascq. L'ESBVA vient de reprendre l'entraînement en vue de préparer une saison chargée avec le championnat, la Coupe de France et la Coupe d'Europe, avec un premier match qualificatif pour l'Euroligue le 10 octobre.
 

Par Y.M. avec Jean-Marc Devred et Florie Contenceau

Après trois mois de vacances, les guerrières de l'ESBVA ont retrouvé leur antre du Palacium. Ou plutôt, une partie d'entre elles. Entre les joueuses retenues en sélection, les recrues qui ne sont pas encore arrivées, et les titulaires blessées, comme la meneuse Virginie Brémont, l'entraîneur doit bricoler pour préparer de son équipe.

Pour cette reprise, Frédéric Dusart n'avait pas toutes ses joueuses à disposition. Ces premiers entraînements se font donc avec le renfort de plusieurs espoirs ! Pas l'idéal à six semaines du début de la saison, et qui sera tout simplement, un match qualificatif en Euroligue.
 
ESBVA : c'est la rentrée pour le basket féminin
>> Jean-Marc Devred et Florie Contenceau

A l'intersaison, le groupe a été renouvelé de moitié. Le coach villeneuvois doit donc reconstruire une équipe avec plusieurs joueuses nouvelles comme la slovène d'origine américaine Shante Evans, ou bien Magali Mendy et Christelle Diallo. Les autres arriveront ce week-end et il faudra attendre trois semaines pour récupérer Laëtitia Kamba,sélectionnée en équipe de France pour la Coupe du Monde. 
 

Objectif Top 4


"Pour l'instant tout ce passe bien, on est un peu toute fatiguée comme c'est la reprise" confie Christelle Diallo, arrivée de Tarbes cet été.  "L'avantage c'est qu'on se connaît quasiment toute déjà dans le championnat donc l'intégration est assez facile."

Troisième du championnat de France l'an passé et champion la saison précédente, l'ESBVA espère rester dans le Top 4 français, et surtout disputer un parcours complet en Euroligue. Mais pour cela, il faudra être prêtes début octobre pour le tour préliminaire contre les Hongroises de Szeksard, avant d'attaquer le championnat avec l'Open de la Ligue.
 

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus