• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Nord : si vous êtes allergiques aux pollens, attention au pic de pollution...

Les alertes pollens sont au rouge en ce moment et vient se cumuler depuis ce vendredi une alerte à la pollution qui aggrave les symptômes pour les personnes allergiques. Lundi, la circulation via les vignettes Crit'air pourrait même être adoptée dans la métropole lilloise.

Par Avec Laurent Navez

Du soleil, de la chaleur, les conditions sont idéales pour une pause plein air au soleil ou à l'ombre des arbres, c'est au choix, mais pour tout le monde c'est avec les pollens. Alors gare aux allergies."J'ai les yeux qui gonflent, mes yeux pleurent, j'ai  mal à la gorge c'est horrible", témoigne cette jeune fille, une autre raconte : " on est toujours obligé d'avoir un paquet de mouchoirs,de mettre des gouttes..."

La nature se colore en vert mais les alertes pollens sont toutes au rouge avec des pollens d'arbres essentiellement. Celui du bouleau en ce moment est l'un des plus agressifs. Pour cette patiente, les symptômes n'ont pas tardé à apparaître. Chaque année, elle souffre de rhinites allergiques. "Ça m'handicape à certains moment et j'ai besoin de comprendre ce qui se passe, c'est pour ça que je suis ici,"confie Anne. 
Nord : allergies aux pollens et pic de pollution

Des tests pour identifier les allergènes et mieux adapter le traitement. Mais alors qu'un premier pic de pollinisation est atteint, la consultation est trop tardive. Mais pour le Dr Lidwine Wemeau pneumologue-allergologue à l'
hôpital Calmette du CHRU de Lille, "l'idéal est de ne pas attendre le moment où on est le plus gêné...Malheureusement on ne peut pas commencer une désensibilisation au moment du pic pollinique".


Reste les traitements comme les anti-istaminiques et les corticoïdes. Des soins indispensables, d'autant que la situation va encore s'aggraver. Atmo Hauts de France a lancé une alerte aujourd'hui. Au pic de pollens vient s'ajouter un pic de pollution atmosphérique....

" Les polluants présents dans l'air ont un impact sur les pollens parce qu'ils fragilisent les pollens qui peuvent libérer leurs protéines allergisantes, ils peuvent faire éclater les pollens et comme deviennent plus fins ils vont rentrer plus profondément dans l'organisme" explicite Céline Derosiaux, d'Atmo.

De 20 à 30 % de la population souffre d'allergies aux pollens. Un chiffre qui a doublé en 15 ans, avec des perspectives de forte croissance encore pour les années à venir.


Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus