Nord : deux éleveurs de brebis inventent la glace au Maroilles

Pauline Joly, éleveuse et cocréatrice de la glace au Maroilles / © La Ferme Nuage
Pauline Joly, éleveuse et cocréatrice de la glace au Maroilles / © La Ferme Nuage

Le couple a lancé sa création ce week-end à la Fête de la flamiche : un franc succès. 

Par Yacha Hajzler

Leur glace, elle est issue d’un ménage à trois : Pauline, Sylvain, et leurs cinquante brebis.

Ce week-end, le couple d’éleveurs présentait une toute nouvelle création, la glace au Maroilles.

"On commençait à avoir fait le tour des produits locaux pour les glaces : rhubarbe, fraise, sureau… On l’avait dans la tête depuis un moment, on attendait une occasion" nous détaille Pauline Joly. 

Inaugurée très à propos pendant la fête de la flamiche et du Maroilles, à Maroilles, l’innovation n’a pas déplu.



"Ceux qui osent s’y aventurer sont rarement déçus, plutôt agréablement surpris même ! On nous a dit que ça ressemblait à la sauce au maroilles qu’on peut servir dans les brasseries." se réjouit la productrice.

Un Nuage de lait


Elle tient avec son mari Sylvain la ferme Nuage, dans le village de Saint-Rémy-du-Nord. Début 2016, ils ont emménagé avec leurs deux enfants, leurs moutons laitiers belges, et se sont retroussés les manches.

Résultat, il y a trois mois, ils ont lancé leur production de glaces traditionnelles et biologiques. Avec la cinquantaine de brebis, quatre vaches, mais qui ne produisent pas de lait.

"On fonctionne avec un pâturage tournant : tous les jours va changer troupeaux de place, pour améliorer la productivité et la qualité de l’herbe, résume Pauline. Les vaches interviennent car elles vont apporter un travail du sol différent : elles ne pèsent pas le même poids sur la terre, ne mangent pas l’herbe à la même taille…"

Les brebis du couple, accompagnées de leurs agneaux / © La Ferme Nuage
Les brebis du couple, accompagnées de leurs agneaux / © La Ferme Nuage


D'autres créations à venir


En bout de course, des brebis bien nourries, et un lait de qualité qui donne toute son onctuosité à la glace au Maroilles.

"Le Maroilles est un fromage au lait de vache, mais la cohabitation des deux laits est plutôt bonne ! En fait, on a un a priori parce qu’on mange surtout le lait de chèvre en fromage mais c’est très doux, un peu sucré. On peut y ajouter ce qu’on veut comme parfum, la glace sera bien ronde en bouche."

Servi dans son petit cornet aux herbes, la glace maroilles fonctionne comme une formule apéritive. "On est aujourd’hui au marché du terroir de Val-Joly, et ça marche plutôt pas mal ! Mais on pense surtout la vendre dans des occasions festives." précise Pauline Joly

Que ceux qui voulaient goûter aux innovations glacées de la ferme Nuage se rassurent : celle à la mûre sauvage est pour bientôt.
Après les fraises et le sureau : le Maroilles

 

Sur le même sujet

Wattrelos : alors qu'ils portent secours à une jeune femme, les pompiers se font violemment agresser

Près de chez vous

Les + Lus