Main Square 2015 : les Lillois de The Arrogants ont eu “un peu de stress”

Thomas, le chanteur et guitariste du groupe lillois The Arrogants. / © Emmanuel Pall
Thomas, le chanteur et guitariste du groupe lillois The Arrogants. / © Emmanuel Pall

Troisième du tremplin régional, le groupe lillois The Arrogants a eu l'honneur d'ouvrir vendredi l'édition 2015 du Main Square Festival. Malgré la chaleur et le stress d'une première grande scène française, ils s'en sont sortis avec les honneurs. Exténués mais heureux.

Par Yann Fossurier

A l'issue de leur demi-heure de concert sur la Green Room, la scène secondaire du Main Square, ils avaient le visage rougi, dégoulinant de sueur, chemises déboutonnées. "Il y avait un peu de stress au départ mais dès le 2e morceau on s'est senti plus à l'aise", confessait Thomas le chanteur. "Le public a même crié et tapé dans les mains", s'amusaient Martin et Hugo, respectivement organiste et batteur du jeune groupe lillois. "On a repéré des filles avec des T-Shirts Kodaline (groupe irlandais qui s'est produit plus tard sur la Green Room NDR) qui ont bien bougé".
Arrogants Main Square 01

Troisième du tremplin régional du Main Square cette annéeThe Arrogants ont eu l'honneur d'ouvrir cette édition 2015 du festival arrageois avec leur rock et leur look "vintage", tout droit sortis des années 60. Sur scène, c'était costard noir et chemise. Pas l'idéal sous le cagnard ce vendredi. Devant eux, une foule déjà très dense et compacte, la plus grande devant laquelle ils ont pu jouer jusqu'ici. "Il devait y avoir entre 3000 et 4000 personnes", estime Hugo. "60 000 !", surenchérit Thomas visiblement heureux de la prestation de sa bande. "On avait joué une seule fois sur une grosse scène, à Wuppertal, en Allemagne".
Ce contenu n'est plus disponible

The Arrogants avaient préparé très sérieusement cette ouverture du Main Square. Depuis leur qualification au tremplin, ils ont enchaîné les "live" au Joe Tex Café, le bar lillois que tient le père de Thomas qui est aussi leur manager. "Et pour une fois on a joué sobre", plaisantait le jeune chanteur aux lunettes noires.  Après ce passage éclair et mémorable au Main Square, les Nordistes retrouveront le chemin des petites salles avec un concert à Bousbecque dès le week-end prochain (13 juillet). Ils sortiront un album fin octobre qui sera lancé à Londres où est installée leur maison de disque, Dirty Waters Records, avec une tournée anglaise dans la foulée. On les retrouvera également le 7 novembre au festival Roubaix Vintage Weekender.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

suivez tout le Main Square Festival

Les + Lus