Cet article date de plus de 4 ans

#Macaron2017 : Arc International joue avec la présidentielle pour vendre son nouveau verre

La campagne présidentielle a donné des idées au groupe Arc International, qui a décidé de présenter le dernier verre de sa collection Macaron sous la forme d'un candidat en campagne. Simple parodie ou soutien déguisé pour l'ex-ministre qui a contribué à redresser l'entreprise ?
Le site de Macaron2017 détourne à l'envi la campagne des candidats à la présidentielle.
Le site de Macaron2017 détourne à l'envi la campagne des candidats à la présidentielle. © Image tirée du site macaron2017.com
Le groupe Arc International aurait-il trouvé dans la campagne présidentielle un redoutable atout marketing ? Pour son nouveau produit, le géant des arts de la table et de la verrerie basé à Arques (Pas-de-Calais) a lancé le hashtag #Macaron2017 pour lancer le nouveau produit de sa marque Chef & Sommelier. 

Le compte Twitter et le site internet apparus la veille du 1er avril vantent "le seul candidat de la campagne que vous pouvez légalement acheter". Un candidat qui n'est autre qu'un verre à vin de la collection Macaron.

Son programme ? La clarté et la transparence, deux qualités que l'on recherche autant chez un candidat à la présidence que dans un verre...

"Si vous n'êtes pas rouge, votez blanc", "Les jeunes avec Macaron"... Sur le site, les slogans fusent, et sur Twitter, le compte @VotezMacaron commente et détourne la campagne à des fins publicitaires.



Un détournement pas si anodin

Mais n'est-ce vraiment qu'un clin d'œil ? En décembre 2014, l'ancien ministre de l'Économie avait rencontré les salariés du groupe verrier menacé de redressement judiciaire. 

À son retour, en juin 2016, l'entreprise était sauvée du redressement judiciaire. En rencontrant le personnel, Emmanuel Macron avait loué l'accord conclu en novembre 2015 entre la direction et tous les syndicats, une "illustration parfaite du dialogue social" selon lui.

La maire d'Arques, Caroline Saudemont, ne cache d'ailleurs pas son soutien à Emmanuel Macron. L'élue Divers droite pourrait même figurer sur la liste d'En marche pour les élections législatives.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections insolite économie