• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les préparatifs pour la commémoration de la bataille de Vimy ont commencé

Les préparatifs pour la commémoration de la bataille de Vimy

Il y aura 100 ans se déroulait, à Vimy, l'une des batailles les plus meurtrières de la première guerre mondiale. Beaucoup de Canadiens sont tombés  sur le champ de bataille qui marque aussi leur première victoire militaire. C'est donc tout une nation qui s'apprête à commémorer cet événement.

Par JB

Le mémorial de Vimy, tous les Canadiens le connaissent. Il figure sur leur passeport et leurs billets de 20 dollars. Le 9 avril prochain, ils seront plusieurs milliers à traverser l'Atlantique pour venir sur cette crête du Pas-de-Calais. Parmi eux, 13 000 jeunes sont attendus. "Ce lieu est un lieu de passage de la mémoire des générations, à l'égard des sacrifices qui ont été fait par nos ancêtres. Ceux qui auront la responsabilité de perpétrer cette mémoire ce sont les jeunes", explique Serge Joyal, Sénateur canadien et historien.

Chloé, guide à Vimy comme une cinquantaine d'étudiants canadiens, chaque année, accompagnait jeudi la présentation officielle des commémorations à venir. Et rappelle le drame qui s'est joué le 9 avril 1917. Ce jour-là, 20 000 soldats canadiens se lancent à l'assaut de la crête de Vimy, occupée par les Allemands depuis 3 ans. Dans un déluge de bombes, ils gagnent la bataille...et leur future autonomie politique. "Les Américains sont nés dans la guerre d'indépendance, nous nous sommes nés dans la guerre au secours de la France, c'est vraiment notre naissance au monde", poursuit le Sénateur. 

Une inauguration pour le centenaire

Pour marquer le centenaire de cette bataille fondatrice, les Canadiens - qui gèrent le site de Vimy - vont inaugurer un centre d'accueil et d'éducation. Un lieu d'exposition d'objets, de photos et de films au coeur du champ de bataille. "On voulait que les gens soient vraiment ancrés dans cette réalité", explique Johanne Gagné, directrice du mémorial canadien de Vimy. 

Le Premier ministre canadien et le Prince Charles fouleront peut-être ce lieu de mémoire le 9 avril prochain. A Givenchy en Gohelle, commune qui abrite le mémorial de Vimy, c'est tout un village qui va se mettre à l'heure canadienne.

Sur le même sujet

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?

Les + Lus