Quatre navires de guerre, un chasseur Spitfire, deux hélicoptères, 1500 figurants et beaucoup de fumée... l'équipe du cinéaste Christopher Nolan a récréé un véritable champ de bataille ce jeudi sur la plage de Malo-les-Bains, à Dunkerque. Du grand spectacle hollywoodien sous les yeux des passants et riverains subjugués.

Le jour le plus long

Convocation des figurants dès 4h du matin, digue de Malo bouclée sur 2 kilomètres deux heures plus tard... la production de Christopher Nolan prend des allures XXL ce jeudi, pour le 4e jour de tournage de "Dunkirk". Quatre navires de guerre battant pavillon anglais se positionnent en mer quand plus d'un millier de figurants en uniforme s'avancent sur le sable en plusieurs groupes distincts. 

"Dunkik" : 4e jour de tournage sur la plage

A l'arrière plan, les équipes pyrotechniques allument des feux le long la jetée et vers les chantiers Damen. De sombres et épais panaches se dégagent aussitôt. Nous voici replongés en mai 1940 , aux côtés des troupes alliées franco-britanniques encerclées dans la "poche" de Dunkerque par l'armée allemande. Saisissant ! 

Dunkirk : la guerre en trompe-l'oeil

Seules ces drôles silhouettes de soldats en carton pâte, placées au milieu des figurants pour accroître visuellement l'effet de foule, rappellent que c'est bien "pour de faux". Certains soldats portent également d'étranges bonnets verts. On a d'abord cru que cela permettrait d'ajouter ensuite quelques effets sanguinolants sur ordinateur, après le tournage. Mais selon un figurant, il s'agit d'un moyen de reconnaître, entre les prises, les membres de l'équipe de production. Des drapeaux - aux couleurs de différents pays et régions (dont un drapeau flamand) - sont également agités dans chaque groupe pour coordonner les mouvements de cette immense troupe.
Les figurants du film se positionnent sur la plage, au milieu d'étranges trompe-l'oeil qui accentueront à l'écran l'effet de masse. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Les figurants du film se positionnent sur la plage, au milieu d'étranges trompe-l'oeil qui accentueront à l'écran l'effet de masse. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

 

Haute voltige

Le réalisateur Christopher Nolan, bob sur la tête, dirige la manoeuvre près du Kursaal, le palais des congrès dunkerquois, dont la façade a été transformée en cimenterie pour les besoins du tournage. 
Dunkirk : un défi pour les centaines de figurants
Mais c'est aussi dans les airs que s'effectuent une partie des prises de vue de la matinée. Un hélicoptère équipé de caméras multiplie les allers et venues en survolant la plage. A chaque passage, les figurants se mettent à courir vers la mer. Certains font mine de tomber, comme abattus par les mitrailleuses lourdes de l'aviation allemande. A l'oeil nu, ça ne fait pas très sérieux mais des effets spéciaux numériques seront ensuite insérés pour dramatiser la scène et la rendre encore plus réaliste et violente. 

Dunkirk : tournage entre ciel et mer

Alors que midi approche, un vrombissement très lourd se fait entendre sur la digue. Au-dessus des têtes, un Spitfire, fleuron de l'aviation anglaise pendant la Seconde Guerre Mondiale, fait son apparition dans le ciel azur. Le pilote, en casque et combinaison d'époque, semble d'abord prendre ses repères, avant d'être rejoint par l'hélicoptère pour un stupéfiant numéro de voltige. L'appareil est filmé au plus près survolant la plage et les milliers de figurants au sol. On a déjà hâte de voir ce que tout ça donnera sur grand écran.
Un hélicoptère équipé de caméras filme ce Spitfire survolant la plage. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Un hélicoptère équipé de caméras filme ce Spitfire survolant la plage. / © Yann Fossurier - F3 NPDC

 

Des spectateurs impressionnés

Derrière les barrières de sécurité, de nombreux curieux se sont pressés pour observer ce spectacle pour le moins inhabituel. Avec le soleil et les terrasses prises d'assaut, on pourrait même se croire en plein coeur de la saison estivale. A ceci près que les caméras et les gros appareils photos ne sont pas vraiment les bienvenus. Le moindre orteil posé dans la zone délimitée derrière les terrasses peut vous valoir dans la seconde une réprimande de la part de la production. Pour autant, les badauds gardent le sourire, émerveillés et subjugués par ce drôle de théâtre à ciel ouvert. Les plus chanceux, bien entendu, sont les riverains qui disposent depuis leur balcon d'une vue imprenable sur le champ de bataille fictif de Christopher Nolan.

Dunkirk sous le regard des riverains et des passants

Comme depuis le début du tournage, les fans d'Harry Styles sont là à faire le pied de grue, échangeant les infos avec leur portable. Le chanteur du boys band anglais One Direction effectue ses grands débuts au cinéma mais difficile de l'apercevoir, de même que la plupart des acteurs embauchés pour ce film. La plupart des scènes avec les comédiens sont tournées dans les rues perpendiculaires à la digue, à l'abri des regards. Du coup, les figurants en profitent pour récolter un peu de gloire et quelques applaudissements.

Dunkirk : les figurants stars du jour

Pour ces jeunes gens aussi, le 7e art est une aventure inédite. Après avoir passé des heures ce jeudi à patienter sous le soleil, ils se lèveront encore aux aurores demain pour une 2e journée de tournage sur la plage.  
Des jeunes figurants dans leurs costumes de soldats français et britanniques. / © Yann Fossurier - F3 NPDC
Des jeunes figurants dans leurs costumes de soldats français et britanniques. / © Yann Fossurier - F3 NPDC