A Beauvais, la vidéosurveillance sert aussi à verbaliser les automobilistes

68 caméras de vidéo protection sont utilisées pour sanctionner les automobilistes qui ne respectent pas le code de la route à Beauvais. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
68 caméras de vidéo protection sont utilisées pour sanctionner les automobilistes qui ne respectent pas le code de la route à Beauvais. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

A Beauvais, depuis quelques semaines, certains automobilistes ont reçu des PV qu'ils n'attentaient vraiment pas. Ils ont commis des infractions mais ont été repérés sans le savoir par la vidéosurveillance de la ville. La mairie a en effet décidé d'utiliser ses caméras pour verbaliser.

Par France 3 Pïcardie

Si vous grillez un feu rouge à Beauvais attendez-vous à recevoir un PV.

Pas de radar de feu ni d'agent de police pour constater l'infraction, ce sont des yeux qui voient tout.

68 caméras de vidéo protection font aujourd'hui de la surveillance. De la vidéo verbalisation en quelque sorte, mais la police municipale assure que cela ne concerne que les infractions les plus graves :

"Ce sont les franchissements de feu-rouge, de stop, les dépassements de ligne blanche continue, tout ce qui peut à un moment donné présenter un danger pour la vie des autres usagers et notamment les plus vulnérables comme les piétons", affirme Alexandre Papion, directeur prévention sécurité ville de Beauvais.

A Beauvais, la vidéosurveillance sert aussi à verbaliser les automobilistes
Intervenants : Alexandre Papion, directeur prévention sécurité ville de Beauvais; Mehdi Rahoui, conseiller municipal (PS) de Beauvais - France 3 Picardie - Jean-Pierre Rey, Nagib Ben Ghezala., Nicolas Duchet

Peur des abus


L'opposition municipale désapprouve l'utilisation des caméras pour verbaliser l'automobiliste.

"Il existe déjà des systèmes pour cela, tel que les radars automatiques qui permettent de recenser les infractions de ce type-là. Aujourd'hui, on vise directement les automobilistes. C'est par exemple l'automobiliste qui va se garer pendant 5 minutes sans mettre un ticket pour aller chercher un médicament à la pharmacie. Ce sont des personnes que l'on va faire fuir du centre-ville", pense Mehdi Rahoui, conseiller municipal (PS) de Beauvais.

La ville de Beauvais affirme qu'il n'est pas question d'utiliser ces caméras pour les infractions au stationnement, néanmoins certains automobilistes s'interrogent : "Je ne peux pas être pour si c'est mal interprété, on est jamais sûr de l'efficacité."

Le bilan de 2 mois de vidéo verbalisation est plutôt bon : 25 automobilistes épinglés. Parmi eux, des mariés qui avaient oublié le code de la route pressés de faire la fête.

Sur le même sujet

Témoignage du père d'un patient de l'hôpital Pinel

Près de chez vous

Les + Lus