• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

À Compiègne, un jardin pour soigner les troubles neurologiques

L'espace chaleureux et convivial permet aux familles de se retrouver dans un cadre plus agréable que les chambres d'hôpital. / © Centre hospitalier de Compiègne-Noyon
L'espace chaleureux et convivial permet aux familles de se retrouver dans un cadre plus agréable que les chambres d'hôpital. / © Centre hospitalier de Compiègne-Noyon

Le centre hospitalier Compiègne-Noyon dévoile son projet de jardin thérapeutique à destination des patients souffrant de troubles neurologiques. 

Par Romane Idres

Cultiver son jardin, pour se sentir mieux ? Et si Voltaire avait raison... Au centre hospitalier de Compiègne, le service rééducation a appliqué ça à la lettre. Les patients atteints de troubles neurologiques bénéficient depuis plusieurs mois de cette thérapie originale : un jardin en libre accès, mis à leur disposition. 

Dans ce service de 15 lits, on trouve des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, victimes d'un AVC ou souffrant de sclérose en plaques. Et quelle que soit leur pathologie, les bienfaits sur leur santé sont multiples.
 

Vertus thérapeutiques 


D'abord, c'est un moyen de sortir des chambres pour une activité en extérieur, à partager avec ses proches ou avec le personnel de santé. La terrasse et les végétaux offrent un cadre plus agréable que les chambres d'hôpital. Mais jardiner stimule aussi les sens, notamment l'odorat, grâce aux herbes aromatiques et aux fleurs.

Le jardinage a également permis à un patient qui avait perdu l'usage de sa main de faire sa rééducation, par des gestes qui paraissent anodins, comme de manipuler des ciseaux. Pour d'autres, cela peut être un moyen de travailler les facultés de communication, ou encore de renouer avec des gestes quotidiens, et donc de faire appel à la mémoire. 


 

Sur le même sujet

Lara Fabian et son totem, le Papillon

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer