Au château de Compiègne, 80 arbres centenaires abattus pour "la sécurité des promeneurs"

Publié le
Écrit par Léna Romanowicz
L'allée du fleuriste fait peau neuve au château de Compiègne.
L'allée du fleuriste fait peau neuve au château de Compiègne. © Forestier Stéphanie / Maxppp

Le chantier a commencé le 20 novembre au château de Compiègne dans l'Oise. Au total, 80 arbres "historiques" de l'allée du fleuriste seront abattus pour sécuriser le parcours des promeneurs. Le chantier, qui doit durer un an, prévoit de replanter 190 tilleuls.

Ils ont connu la guerre, les tempêtes et ont vu passer des milliers de visiteurs. 80 tilleuls centenaires situés sur l'allée du fleuriste du château de Compiègne dans l'Oise vont être abattus. Le chantier de réaménagement visant à sécuriser l'artère a commencé le 20 novembre et doit durer un an. 190 arbres de la même espèce doivent les remplacer. 

Auparavant, 248 arbres, plantés entre 1907 et 1927, peuplaient cette promenade longeant l'enceinte du parc. Mais au fil du temps et des intempéries, l'alignement de tilleuls s'est réduit comme peau de chagrin. 

Des arbres centenaires

"Les périodes de sécheresse et de canicule, notamment celle de 2020, ont accéléré le processus de dépérissement de nombreux arbres", explique-t-on au château de Compiègne. Face à ce vieillissement accéléré, pas d'autre choix que d'abattre. L'enjeu est autant sécuritaire qu'esthétique car chaque jour, quelque 400 promeneurs, cavaliers ou cyclistes empruntent cette allée. "La chute d'un arbre au cours de la nuit du 20 au 21 octobre en raison des vents violents dépassant les 100 km/h, et qui n'a fait aucun blessé, atteste du bien-fondé de notre démarche."

Sécuriser mais aussi "rendre sa splendeur d'antan." Pour le palais, c'est l'occasion de renouveler son espace vert en replantant des tilleuls (de variété cordata avec des petites feuilles) plus jeunes, de 7 à 8 ans, et de restaurer le revêtement de l'allée. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.