L’acteur compiégnois Maxime Godart, alias Le Petit Nicolas, se lance dans la réalisation avec Constellation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Di Crescenzo
Maxime Godart
Maxime Godart © Will Vender

Douze ans après avoir interprété Le Petit Nicolas, Maxime Godart, âgé de 22 ans, va tourner son premier court-métrage Constellation dans l'Oise et en baie de Somme, du 8 au 17 août prochain. Une cagnotte en ligne est ouverte pour récolter des fonds.

Le Petit Nicolas a bien grandi. Dans le film de Laurent Tirard sorti en 2009, l’acteur Maxime Godart jouait le fils de Valérie Lemercier et de Kad Merad. Aujourd’hui âgé de 22 ans, le jeune Compiégnois passe derrière la caméra. Il co-réalise avec Guillaume Chevalier son premier court-métrage Constellation.

"L’idée est de délivrer un message d’espoir"

Le futur film aborde le thème de l’homosexualité. "C’est une histoire inspirée de faits réels qui me tient à cœur. Quasiment toute l’histoire se base sur des faits arrivés l’an dernier" confie le cinéaste.

L’acteur-réalisateur joue le rôle de Théo, personnage principal du film. L’histoire se déroule sur 24h. Tiraillé entre les souvenirs de bonheur partagés avec son ex compagnon Thomas et ses problèmes financiers, sociaux et une forte addiction, Théo va devoir à la fin de la journée, prendre une décision radicale qui pourrait bien changer sa vie.

Ce projet représente plus d’un an de travail. Le tournage se déroulera du 8 au 17 août, dans son village à Lassigny dans l’Oise et Noyon principalement, ainsi qu’à Cayeux-sur-mer.

Le budget est de 8500 €. "Il nous manque 1500 € pour être bien". Une cagnotte en ligne a été ouverte sur Paypal.com jusqu’au 22 juillet. "On a déjà notre équipe. On veut présenter ce court-métrage dans des festivals pour avoir la reconnaissance et trouver une boîte de production pour différents projets à venir".

Des projets, Maxime Godart n’en manque pas même s’il sait que "le cinéma est un milieu compliqué, très hypocrite et très éphémère".

"Je parle de mon expérience. J’ai vécu plus de la moitié de ma vie à m’appeler le Petit Nicolas. C’est difficile d’avoir de la crédibilité. C’est quelque chose qu’on m’a souvent dit : ‘tu as l’expérience d’un acteur enfant’. Mais je ne peux pas me passer de cette image totalement".

Grâce à sa notoriété le garçon est apparu dans le film Les meilleurs amis du monde de Julien Rambaldi. Il est appelé en 2010, pour remettre le NRJ Music Awards aux Black Eyed Peas puis participe au Grand restaurant de Pierre Palmade sur France 2.

L’acteur connaît alors un "grand temps de pause" qui correspond à ses années de scolarité. Collège, lycée pour finir avec un BTS audiovisuel en poche au lycée Saint-Martin à Saint-Quentin.

Maxime a grandi et mûri. Il s’engage. En 2017, il devient parrain de l’association Coming Alive qui lutte contre les discriminations homophobes en France. "C’est une cause qui me tient à cœur. J’ai été très touché par la violence verbale au moment des manifs contre le mariage pour tous. Je trouve que c’est important de s’engager. Je suis preneur de tous ces artistes qui ont envie de parler d’une cause".

Acteur dans le court-métrage Par un regard  (2019) de Théodore Thomasz, Maxime Godart revient au premier plan dans la série Vise le cœur sur TF1 et tourne actuellement Girl Bird à Mers-les-Bains.

Parallèlement, la tête sur les épaules, Maxime Godart travaille en auto-entrepreneur comme manager en conseil immobilier. "Avec ça, j’arrive à allier les deux. C’est l’avantage. Sans le statut d’intermittent, c’est difficile de vivre du cinéma".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.