Championnat du monde de boxe : Cédric Vitu aura tout donné jusqu'à l'épuisement

© AFP
© AFP

Le boxeur creillois Cédric Vitu a été battu par l'Argentin Brian Carlos Castano sur arrêt de l'arbitre au 12e round. Dominé tout au long du combat, le Picard a tenté de rester debout, mais le rythme très soutenu de son adversaire l'a fait vaciller. El Boxi est un challenger trop puissant.

Par Camille Dicrescenzo

Celui que l'on surnomme "Titi" a fait preuve d'un grand courage. Il n'a rien lâché malgré la puissance et la hargne de son adversaire.
L'Argentin Brian Carlos Castano conserve donc sa ceinture WBA dans la catégorie des super-welters. 
Il s'agissait de la première défense pour Castano (désormais 15 victoires en 15 combats) qui avait acquis ce titre par intérim contre un autre boxeur français, Michel Soro, en juillet 2017.

Le combat s'est déroulé tard dans la soirée samedi à la Seine Musicale Boulogne-Billancourt.
Cédric Vitu, souvent coincé dans les cordes, semblait à plusieurs reprises au bord du KO. Dès le 3e round, Castano multiplie les accélérations. Des coups précis, toniques et explosifs. Vitu encaisse, tente de se défendre, se relève jusqu'à l'arrêt de l'arbitre à la douzième reprise. 

"C'était peut-être aujourd'hui un trop grand rendez-vous pour moi" ​explique-t-il à l'issue du match "J'avais les capacités pour le battre. Aujourd'hui, je n'étais pas dans mon soir. Il y a des jours comme ça, on perd mais on se relève"

El Boxi s'est imposé sur le ring ...194 coups contre 58.
L'Argentin saluera la bravoure de son adversaire avant de repartir avec sa ceinture.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Enquêtes de région : quelle mobilité, à la campagne ?

Les + Lus